RMC Sport

Mercato: le jour complètement fou où Beckham a signé au PSG

-

- - AFP

Le mercato d’hiver se termine ce lundi avec les derniers transferts plus ou moins attendus. Un joli souvenir pour le PSG, qui avait pris tout le monde de court il y a trois ans en annonçant l’arrivée de David Beckham.

31 janvier 2013, début de matinée. L’excitation n’a pas encore gagné les rédactions sportives en ce dernier jour du mercato. Aucun mouvement majeur n’est annoncé. De quoi ouvrir sereinement le papier live de la rubrique transfert. Enfin à priori, car un mail va tout faire basculer… Alors que son marché semble bouclé avec l’arrivée de Lucas, le PSG annonce la tenue d’une conférence de presse dans l’après-midi afin de présenter une nouvelle recrue. Sans dévoiler son identité. Alerte rouge. Les journalistes dégainent leur téléphone et partent à la chasse à l’info. Le nom du mystérieux renfort fuite rapidement. Il s’agit de David Beckham !

Une arrivée surprise, un an après un premier rendez-vous manqué, que Paris a orchestré dans le plus grand secret. Devant l’ampleur de l’info, des sujets écrits, radio et télé commencent à être mis en boîte. Histoire de se préparer au tsunami. Quelques heures plus tard, le « Spice Boy », sans club depuis son départ du Los Angeles Galaxy l’année précédente, confirme la nouvelle sur les réseaux sociaux. « En route vers Paris, excité. Je vous tiens au courant », écrit la star anglaise en posant dans un avion privé. La folie Beckham est lancée. La sphère médiatique s’embrase. La plateforme française de Twitter, « en surcapacité », explose durant quelques instants.

Plus de 300 journalistes au Parc des Princes

Peu après 14h, une nuée de caméras accueille le milieu de terrain de 37 ans à l’hôpital de la Pitié Salpêtrière, dans le 13 arrondissement de Paris. Tests d’efforts et échographie du cœur sont au menu. Avant de prendre la direction du Parc des Princes pour une conférence en mondovision. Plus de 300 journalistes se regroupent dans l’auditorium de la Porte d’Auteuil pour voir débarquer le beau « Becks », mèche au vent et costume bleu nuit impeccable. Assis à ses côtés, Nasser Al-Khelaïfi jubile. Avec l’arrivée de l’icône britannique, de sa femme Victoria et de toute leur petite famille, le projet qatari du PSG vient de prendre une toute autre ampleur. « Dream Bigger » invite la grande affiche en arrière-plan. Beckham sourit. Pour Paris, tout devient possible.

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur