RMC Sport

Mercato. Manchester City: la drôle de clause anti-United dans le transfert de Brahim Diaz

Sur le point de vendre son jeune attaquant Brahim Diaz au Real Madrid, Manchester City a fait insérer une clause spéciale pour empêcher un futur transfert du joueur vers le rival United.

La rivalité entre les deux clubs de Manchester se joue sur la pelouse, mais aussi en coulisses… Alors que le jeune attaquant espagnol de City, Brahim Diaz (19 ans), devrait s’engager très prochainement avec le Real Madrid dans une transaction estimée à 17 millions d’euros hors bonus, les Skyblues ont pris soin de faire insérer une clause anti Red Devils dans l’opération.

Selon plusieurs médias britanniques, dont le Guardian, City récupérera en effet 40% du montant de la revente de Diaz si jamais celui-ci est ultérieurement cédé "à un autre club de Manchester". Et a priori, ce ne sont pas les petites équipes de quartiers qui sont ici visées…

Un contrat de six ans au Real

Une clause assez originale, d’autant que le club de Guardiola ne récupérera "que" 15% sur une revente à toute autre formation.

Diaz, qui avait quitté Malaga en 2013 pour rejoindre l’Angleterre, devrait s’engager pour six ans avec les Merengue, et toucher dans un premier temps un salaire de 66.000 euros par semaine.

CC