RMC Sport

Mercato: Monaco et l’Inter Milan proches d’un accord pour Baldé

Selon les informations de RMC Sport, l’Inter Milan et Monaco sont proches de trouver un accord pour le transfert de Keita Baldé (23 ans). L’ASM attend encore de trouver un remplaçant au Sénégalais, dont la transaction ne devrait engendrer aucune plus-value pour le club de la Principauté.

C’est une vente que l’AS Monaco n’avait pas prévue cet été. Une "opportunité du mercato que le joueur souhaite saisir" comme il est dit en interne. Un an seulement après un transfert à 30 millions d’euros en provenance de la Lazio, Keita Baldé (23 ans) est courtisé par l’Inter Milan pour un prêt payant (autour de 5/6 millions) d’un an assorti à une obligation d’achat de 30 millions d’euros. Les deux clubs sont proches d’un accord ce vendredi soir. 

Le prix de vente serait alors exactement le même que le prix d’achat de l’international sénégalais. Pas un mouvement qui ressemble à la stratégie monégasque, plutôt enclin à garder ses joueurs à fortes valeurs marchandes plus d’une saison avec d’ouvrir les portes du marché des transferts. C’est pour cela qu’il faut plutôt regarder du côté du joueur pour trouver les raisons d’un possible départ. 

Un renfort à trouver avant d’accepter le départ

Mais à Monaco, la cession de Keita Baldé n’est pas encore entérinée. Si l’accord avec l’Inter est proche, le club de la Principauté souhaite assurer ses arrières avant de pouvoir sceller définitivement le dossier. Plusieurs pistes ont été activées ces dernières heures. Avec l’assurance d’avoir un renfort à ce poste-là. Et non simplement un remplaçant du Sénégalais.

Le départ du joueur formé à Barcelone pourrait aussi permettre l’arrivée d’un renfort à un autre poste. "L'équipe est faite, déclarait pourtant le vice-président Vadim Vasilyev jeudi. On est toujours ouvert pour certaines opportunités. Les derniers jours du mercato, je suis toujours à l'écoute pour renforcer l'effectif, même s'il faut vendre. Tout peut se discuter." Une manière de ne pas se mettre de pression sur la partie du marché qui s’annonce la plus difficile. 

Pour Monaco, les 15 derniers jours d’août sont la possibilité d’aller chercher de plus gros poisson. Sans avoir la certitude de réussir à les pêcher. Si Manchester United avait réussi à faire venir un défenseur central dans les dernières heures du marché anglais, l’ASM aurait ainsi pu avancer concrètement sur le cas de Victor Lindelöf. Les dirigeants iront prospecter ailleurs. Mais le vent de panique ressenti chez les supporters depuis la défaite face au PSG lors du Trophée des Champions (0-4) n’a pas encore touché l’ASM en son cœur.

Loïc Tanzi