RMC Sport

Mercato: qui est Gedson Fernandes, pisté par l’OL cet hiver?

Courtisé par l’OL, qui selon nos informations s’apprête à formuler une offre au Benfica Lisbonne, Gedson Fernandes est un milieu de terrain dont le talent ne demande qu’à être poli. Sous contrat jusqu’en 2023, le joueur de 20 ans est un peu en retrait cette saison malgré des débuts tonitruants en 2018.

Recruté pour 250 euros et 25 ballons

Gedson Fernandes est un pur produit de l’académie du SL Benfica, inaugurée en 2006. La fabrique de champion la plus productive du Portugal, et peut-être d’Europe, fournit au club des joyaux tels que ce joueur de 20 ans, convoité par l’Olympique Lyonnais cet hiver. Fernandes a été repéré dans un petit club de la banlieue de Lisbonne, le SC Frielas, en 2008, à une époque où il venait tout juste de souffler sa neuvième bougie. Courtisé par le Sporting Lisbonne qui lui fait les yeux doux, Gedson Fernandes rejoint finalement Benfica l’année suivante, en 2009, contre 250 euros et 25 ballons, relate la presse portugaise au sujet de la genèse de cette histoire.

>> Mercato: l'OL prépare une offre pour Gedson Fernandes

On le compare à Renato Sanches

Gedson Fernandes a connu une entame de carrière tonitruante qui n’est pas sans rappeler la trajectoire de Renato Sanches, précoce lui aussi, et avec lequel il partage un profil de jeu similaire. Peut-être plus technique que son aîné, Gedson Fernandes, qui a réalisé des débuts fracassants avec les professionnels du Benfica Lisbonne le 7 août 2018, est titularisé lors des huit premiers matches de son équipe. Entre la Liga Nos et les matches de qualification pour la Ligue des champions, il a été si performant que ses prestations lui avaient valu une première sélection avec l’équipe nationale portugaise et une nomination pour le trophée du Golden Boy 2018.

En perte de vitesse depuis un an

Titulaire à seulement deux reprises en championnat cette saison, en raison d’une blessure importante (fracture du métatarse) qui a contrarié ses plans, Fernandes n’a pas confirmé les promesses entrevues la saison précédente et a perdu du crédit auprès des supporters du Benfica Lisbonne. Il n’a disputé que des bouts de match depuis deux mois et n’a même pas fait partie du groupe lisboète lors des trois dernières sorties de son équipe en championnat. Courtisé également par l’Inter Milan, Gedson Fernandes possède cependant un crédit élevé auprès de ses dirigeants qui ne le lâcheront pas à moins de 40 millions d’euros. Un peu plus tôt en décembre, A Bola évoquait l’existence d’une clause de 120 millions d’euros.

Conseillé par Pini Zahavi

A l’instar de son ancien compère à Lisbonne, Joao Felix, le milieu de terrain fait tourner la tête à l’Europe entière. L’OL n’est pas seul sur ce dossier, et Sky Sports a déjà dégainé une information ce lundi matin, selon laquelle Manchester United serait également sur les rangs. La presse anglaise évoquait déjà un intérêt des Red Devils l’été dernier. L’Inter Milan, en Italie, n’est pas insensible au charme de ce jeune talent prometteur, qui a séduit au-delà des frontières portugaises en un temps record. Séparé de l’agent portugais Miguel Pinho depuis septembre dernier, Gedson Fernandes serait, à en croire les informations de la presse portugaise, conseillé par le puissant intermédiaire Pini Zahavi, sorte de "super agent" aussi discret qu’influent, mêlé de près ou de loin à tout ce qui se négocie sur la planète football.

QM