RMC Sport

Mercato : Rémy résiste aux QPR

Loïc Rémy

Loïc Rémy - -

Encore muet face à Guingamp ce dimanche en Coupe de France (2-1 ap), Loïc Rémy est toujours dans le viseur des Queens Park Rangers, qui ont proposé 10 M€ plus Shaun Wright-Phillips. Mais l’attaquant de l’OM est réticent.

L'avenir de Loïc Rémy reste flou et la venue ce dimanche au Vélodrome d'Harry Redknapp, le coach des Queens Park Rangers, n'aura pas fait avancer le dossier. QPR aimerait attirer l’attaquant international français. Et Redknapp apprécie toujours le Marseillais, malgré sa performance encore insipide contre Guingamp en 32e de finale de la Coupe de France (2-1 ap). Mais Loïc Rémy ne veut pas aller aux QPR, lanterne rouge du championnat anglais. Il a quitté le Vélodrome sans dire un mot. L'OM, de son côté, est embarrassé. Les dirigeants marseillais ne parviennent pas à savoir quelles sont ses véritables intentions.

Est-il vraiment déterminé à poursuivre son aventure à l'OM pour ne pas rester sur une année 2012 très délicate? Ou a-t-il envie de changer d'air et de club pour se relancer et laisser derrière lui quelques soucis personnels ? La question est posée. Loïc Rémy n'y répond pas clairement. Une offre d'un autre club - Newcastle devrait passer à l'action, l'OM ne le nie pas - pourrait peut-être décanter la situation. La position de l'OM reste également floue sur ce dossier. Le club olympien est en effet prêt à laisser partir son attaquant si une offre intéressante arrive sur le bureau de Vincent Labrune.

Ça agace Baup

Mais l'OM continue aussi d'espérer un réveil de son meilleur buteur de la saison dernière, tout en s'inquiétant de ne pas pouvoir le remplacer par un joueur de la même qualité, surtout si le transfert devait se faire assez tard dans ce mois de janvier. Shaun Wright-Phillips avait bien été proposé récemment par QPR, en plus d'une offre « supérieure à 10 millions d'euros », selon un dirigeant marseillais. Mais cette offre ne serait valable, évidemment, que si Loïc Rémy acceptait de rejoindre Stéphane Mbia à Londres. Ce qui n'est pas le cas.

Une situation bancale - partira ? partira pas ? - qui commence à agacer, d'ailleurs, Elie Baup. Le coach de l'OM fait comme si Loïc Rémy était à 100% marseillais mais sait très bien que le flou qui règne autour du joueur, avec en point d'orgue la présence de Redknapp dans la loge présidentielle ce dimanche, ne peut que perturber son attaquant dans son désir de retrouver la forme en 2013. Le cas Rémy sera forcément un des sujets de conversation lors de ces trois prochains jours de stage à Marrakech, où l'OM va tenter de retrouver un peu plus d'union et de sérénité... Loin des bruits du mercato d'hiver.

Florent Germain