RMC Sport

Mercato: selon Hermel, le Real veut "ménager l'orgueil des Parisiens" pour Mbappé

Après l'offre de 160 millions d'euros transmise au PSG par le Real Madrid pour Kylian Mbappé, et la contre-attaque de Leonardo ce mercredi, Fred Hermel explique la stratégie actuelle du club merengue dans ce dossier.

Nouvel épisode dans le feuilleton Mbappé. Alors que le Real Madrid a transmis une offre de 160 millions d'euros pour s'attacher les services du champion du monde d’ici la fin du mercato, le directeur sportif du PSG Leonardo a contre-attaqué ce mercredi. "Il a envie de partir, ça me semble clair. Si le Real Madrid fait une offre, ça me semble clair… Moi je donne une position, qui, je pense, est claire pour tout le monde. On ne peut pas, la dernière semaine du mercato changer nos plans. S’il a envie de partir, on ne va pas le retenir, mais c’est à nos conditions", a-t-il déclaré dans un entretien donné ce mercredi à quelques médias dont RMC Sport.

"Tout est une question d’orgueil"

"Avec Kylian, on a beaucoup parlé, il nous a toujours dit les mêmes choses. Kylian a toujours promis qu’il ne partirait pas libre du club. (...) Notre objectif, c’est de le prolonger et de le garder. Mais si un joueur veut partir, c’est à nos conditions, ce n’est pas seulement pour Kylian, c’est pour tous les joueurs", a-t-il insisté.

À Madrid, la stratégie est prête. "Il faut ménager l’orgueil des Parisiens, voilà ce qu’on me dit du côté du Real", assure Fred Hermel, spécialiste du football espagnol pour RMC. "Le mot qui est le plus employé aujourd’hui au sein du Real pour qualifier le PSG, c’est orgueil. Tout est une question d’orgueil. Pour le Real, c’est à la fois de la communication et une véritable envie de signer Mbappé", a-t-il précisé ce mercredi dans l’émission Rothen s’enflamme.

Selon lui, le club merengue pourrait formuler une nouvelle offre au PSG pour Mbappé avant la clôture de ce mercato, "mais pas 200 millions d’euros". Jusqu'à présent, seul David Alaba, laissé libre par le Bayern, est venu renforcer l'équipe de Carlo Ancelotti, qui a vu partir Sergio Ramos (libre, au PSG), Raphaël Varane (40 millions d'euros, Manchester United), ou encore Martin Odegaard (35 millions d'euros, Arsenal).

Au PSG, les dirigeants ont entendu les demandes de Mbappé en réalisant un recrutement doré avec les venues de Ramos, donc, mais aussi d'Achraf Hakimi, Georginio Wijnaldum, Gianluigi Donnarumma, et, surtout, Lionel Messi. Pas suffisant pour convaincre Mbappé de poursuivre son aventure dans la capitale? S'il ne part pas cet été ou s'il ne prolonge pas, il risque de partir l'été prochain sans contrepartie financière pour le PSG, qui avait lâché 180 millions d'euros pour le recruter à Monaco il y a quatre ans.

>> Les podcasts de l'émission Rothen s'enflamme

RMC Sport