RMC Sport

Mercato: Toulouse bloque Adli, la priorité de l'OM

Cible prioritaire de l'OM en cette fin de mercato, Amine Adli se retrouve bloqué par Toulouse, où il brille en Ligue 2 depuis le début de saison. Le TFC demande 15 millions d'euros pour sa pépite de 20 ans.

La fin de mercato du côté de Toulouse s’annonce agitée. La jeunesse toulousaine attire les regards de plusieurs clubs européens. La situation est devenue tendue ces dernières semaines pour Amine Adli.

Avec 19 matchs disputés depuis le début de saison, cinq buts et trois passes décisives, le milieu offensif fait partie des révélations de Ligue 2 cette année. Des performances qui ont attiré l’œil de l’OM, à la recherche d’un remplaçant à Morgan Sanson. Son directeur sportif, Pablo Longoria, a fait d’Amine Adli sa cible prioritaire. Le Français coche toutes les cases souhaitées par l’OM. Mais la volonté olympienne se heure pour l’instant à l’inflexibilité toulousaine.

Toulouse réclame 15 millions d'euros

À travers plusieurs rendez-vous, Damien Comolli a répété à ses interlocuteurs qu’il était hors de question de laisser partir Amine Adli pour moins de 15 millions d’euros. L’offre de Marseille est en dessous de ses espérances.

Mais à un an et demi de la fin de son contrat, le joueur de 20 ans a déjà averti sa direction qu’il ne souhaitait pas prolonger son contrat avec le TFC et que l’OM était une opportunité qu’il ne voulait pas laisser passer. Face à cette demande, le président toulousain est resté inflexible. Certaines sources internes évoquent même un discours ferme où Damien Comolli a répété qu’il ne laisserait partir le joueur qu’à ses conditions. Un discours jugé incompréhensible autour d’Amine Adli, actuellement bloqué par le TFC.

L.Tanzi et M.Bouhafsi