RMC Sport

Mercato: vers la création d’une troisième fenêtre pour les transferts

D’après James Kitching, directeur de la réglementation du football de la FIFA, la Fédération internationale réfléchirait déjà à la possibilité d’organiser une troisième période dans le calendrier dédiée aux marché des transferts.

La crise sanitaire liée au coronavirus pourrait chambouler le modèle économique de bon nombre de nos clubs français, trop dépendants des droits TV et des transferts de leurs joueurs grâce auxquels ils réalisent traditionnellement de jolies plus-values. Mais les clubs de Ligue 1 sont bien incapables de se projeter à l’heure actuelle sur les moyens dont ils disposeront à l’ouverture de la prochaine fenêtre du marché des transferts.

>> PSG: le Real Madrid surveille Kouassi et Aouchiche

La FIFA veut se montrer plus flexible

Dans ces conditions, il leur est difficile d’élaborer une stratégie pour un mercato estival ajourné, dont on ne connaît pas encore la date, qui sera repoussée autant qu’il le faudra, en fonction de l’évolution de la pandémie. A moins que la Fédération internationale de football (FIFA) ne décide de se montrer plus flexible avec cette période spécifique du calendrier. 

"Nous pourrions voir l’ouverture d’une troisième fenêtre de transferts", a expliqué James Kitching, directeur de la réglementation du football et de la FIFA, dans l’émission de la chaîne allemande ARD "Sportschau". La FIFA souhaiterait faire un pas en direction des clubs, et leur accorder davantage de souplesse afin d’adapter les périodes de mercato aux futurs calendriers. 

Les fenêtres estivale (12 semaines à l’intersaison) et hivernale (4 semaines au mois de janvier) pourraient être reprogrammées pour faire de la place à une troisième fenêtre. Prix du marché, transaction, salaires, et donc calendrier… La crise sanitaire pourrait bien réorganiser de fond en comble le marché des joueurs de football au niveau international. 

QM