RMC Sport

OM : Raspentino s’éloigne pour mieux revenir

Florian Raspentino

Florian Raspentino - -

A 23 ans, Florian Raspentino est en passe d’être prêté à Brest par l’OM. Le Marignanais, qui avait rejoint son « club de cœur » l’été dernier en provenance de Nantes, n’a pas réussi à s’imposer. Ce n’est peut-être que partie remise.

Marseille-Brest, pour Florian Raspentino. Valenciennes-Marseille, pour Foued Kadir. Trajectoires inverses. Le premier devait être le bon coup du mercato estival. Le second sera peut-être celui du mercato hivernal. En ces temps où l’OM compte ses sous et recrute du « made in Provence », il y a du chassé-croisé dans l’air sur le Vieux Port. Remarqué sous le maillot du FC Nantes la saison dernière (7 buts en Ligue 2), le Marignanais Florian Raspentino (23 ans) avait été recruté libre, à la fin de son contrat avec le club de Loire-Atlantique. Il repartira dans les prochaines heures, voire les prochains jours si Elie Baup le retient pour le 32e de finale de Coupe de France contre Guingamp dimanche, en raison des nombreuses absences (André et Jordan Ayew, Foued Kadir, Rod Fanni, Nicolas Nkoulou).

Et prendra la direction du Stade Brestois. « Ça avance très bien, a indiqué l’attaquant dans l’Intégrale Foot ce jeudi sur RMC. Les deux clubs se sont mis d’accord. J’ai eu le coach Chauvin au téléphone. Il est toujours d’accord pour que je vienne. J’espère être là-bas avant la fin de la semaine. » En Bretagne, Florian Raspentino cherchera d’abord à retrouver la confiance d’un entraîneur, Landry Chauvin, qui le connait très bien pour l’avoir déjà dirigé chez les Canaris. Elie Baup, lui, n’a pas été convaincu. Il ne lui a donné que 35 minutes de jeu en Ligue 1 et a notamment préféré lancé l’amateur Fabrice Apruzesse à Bordeaux... 

« Il faut que je joue »

« Je suis allé voir José Anigo après le match à Toulouse, explique le futur Brestois. Je lui ai dit que je voulais être prêté. Ne pas jouer, c’est quand même difficile. Je pense qu’à mon âge, il faut que je joue. J’ai la chance d’aller à Brest et de gagner un peu plus de temps de jeu. Je ne dis pas que là-bas, en claquant des doigts, je vais jouer. Je vais devoir me battre à l’entraînement. » Pour enchaîner les matchs, confirmer un potentiel aperçu au FCN après un passage à Agde (17 buts en CFA en 2010-11). Et retrouver l’OM dans quelques mois avec « un autre statut ».

Preuve que le staff marseillais croit encore en lui, il n’a pas voulu inclure une option d’achat dans les négociations. Florian Raspentino aura donc peut-être une nouvelle chance de s’imposer. « Je n’ai pas envie de revenir à l’OM pour faire ce que j’ai fait lors de la première partie de la saison, prévient-il. L’OM, ça reste mon club de cœur, même si je pars cinq mois en prêt. J’espère revenir plus fort. Et jouer un peu plus. » Avec un exemple en tête, celui d’André Ayew, prêté à Lorient puis Arles-Avignon avant de devenir incontournable à l’OM. « Il m’a motivé pour partir en prêt », sourit Florian Raspentino. Certains Marseillais suivront les matchs de Brest avec un peu plus d’attention…

LP