RMC Sport

OM – Un entraîneur de renom pour succéder à Anigo

Vincent Labrune et José Anigo

Vincent Labrune et José Anigo - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

L’OM a trois noms d’entraîneurs dans sa short list pour la saison prochaine. Outre Lucien Favre, le Suisse du Borussia Mönchengladbach, le club phocéen vise deux coaches de grande renommée. Le nom de l’heureux élu pourrait être annoncé le mois prochain.

Les pistes pour le futur entraîneur de l’Olympique de Marseille se resserrent. Selon nos informations, celles menant au Danois Michael Laudrup, au Néerlandais Boudewijn Zenden, au Portugais Andre Villas-Boas, à l’Italien Fabio Capello ou encore au Roumain Mircea Lucescu ne sont pas d’actualité. Le fils du coach du Shakhtar Donetsk, Razhvan Lucescu, a été proposé à l’OM mais son dossier a été recalé.

Aujourd’hui, Vincent Labrune a trois pistes dont une prioritaire, comme RMC Sport le révélait vendredi dernier. L’une de ces trois pistes (pas forcément la prioritaire) mène au technicien suisse Lucien Favre. Le président olympien apprécie l’entraîneur du club allemand du Borussia Mönchengladbach. Mais si les deux hommes sont en contact, le coach helvète est sous contrat jusqu’en juin 2015. Et il a même reçu une offre de prolongation de contrat de deux ans. 

Le soutien financier de MLD ?

Les deux autres pistes mènent à des entraîneurs de renom, sous contrat dans deux clubs européens importants. Leurs noms n’ont pas encore filtré mais on sait que ces deux techniciens parlent ou comprennent le français. Compte tenu de leur renommé, les dirigeants olympiens ont même été surpris par leur intérêt pour l’OM. Des discussions financières sont en cours. 

Pour séduire son futur coach, les dirigeants phocéens ont déjà commencé à estimer la valeur de certains joueurs à vendre lors du prochain mercato. Ils espèrent aussi une hausse des droits TV et des rentrées financières avec l’arrivée du nouveau stade. Enfin, il n’est pas exclu que Margarita Louis-Dreyfus, la propriétaire du club, apporte quelques fonds supplémentaires. Un accord devrait être trouvé au début du mois d’avril. Et le nom de l’heureux élu pourrait être annoncé en fin de mois. 

A lire aussi :

Le Riomètre du 10 mars 

Toute l’actu du mercato

Blanc : « Gourcuff a passé ses diplômes il y a trente ans… »

Mohamed Bouhafsi