RMC Sport

Rami rebondit au Milan AC

Adil Rami

Adil Rami - -

Adil Rami devrait prochainement s’engager avec le Milan AC. Le défenseur de 27 ans, écarté par Valence après ses critiques virulentes, est en passe d’être prêté au club lombard. Il devrait rejoindre l’Italie dans les prochains jours.

Son coup de gueule l’aura finalement poussé à l’exil. Et Adil Rami n’a pas mis longtemps à se trouver un nouveau challenge. Le défenseur de Valence devrait prochainement s’engager avec le Milan AC. Les deux clubs sont sur le point de trouver un accord pour le prêt du joueur de 27 ans. L’affaire est quasiment bouclée. L’international français, non retenu avec les Bleus pour affronter l’Australie et la Finlande, devrait quitter l’Espagne dans les prochains jours afin de rallier la Lombardie. Même s’il ne pourra pas porter le maillot rossonero avant le mois de janvier, Rami devrait s’entraîner avec les partenaires de Mario Balotelli jusqu’à la fin de l’année. En attendant l’officialisation de son départ.

Le Milan prendra ensuite son salaire en charge. Selon nos informations, son prêt comprendra une option d’achat à hauteur de 7 millions d’euros, qui fera office de promesse d’achat. En Serie A, l’ancien roc du LOSC retrouvera Philippe Mexès, avec lequel il formait la charnière de l’équipe de France lors de l’Euro 2012. Il recroisera également la route de son pote Kevin Constant, natif de Fréjus, là où Rami a débuté sa carrière de footballeur. Un rebond de prestige qui ne convainc pas vraiment Jean-Michel Larqué.

Larqué : « De l'indifférence à son égard »

« Il a pris un grand coup de pied aux fesses, estime le membre de la Dream Team RMC Sport. Les dirigeants de Valence n’en veulent plus. C’est absolument terrifiant. Il n’est même plus persona non grata, il y a de l’indifférence à son égard. Ses dirigeants lui ont montré la porte en lui disant : "Tu dégages !" A Milan, il va déjà falloir qu’il joue. Lors des premiers mois, les choses vont sans doute bien se passer pour lui puisqu’il ne pourra pas jouer. Mais si aujourd’hui, le profil d’Adil Rami est le profil type du défenseur tel que le conçoivent les Italiens, c’est que les choses ont bien changé… »

Arrivé en 2011 à Valence, auréolé d’un doublé championnat-Coupe de France avec Lille, Rami ne laissera pas une trace indélébile dans l’Est de l’Espagne. Après des débuts prometteurs, il n’a jamais su franchir un cap en Liga. En critiquant publiquement ses partenaires et son entraîneur, il s’est lui-même condamné au départ. Suspendu de salaire et d’entraînement cette semaine, il va devoir redorer rapidement son image. Son transfert pourrait l’y aider. A huit mois de la Coupe du monde, le temps presse.

A lire aussi :

>> Varane, le retour en force

>> Rémy : « Il faudrait que je passe ce cap »

>> Toute l'actualité du football

Alexandre Jaquin avec F.H.