RMC Sport

Rémy : « La santé passe avant tout »

Hier sous le maillot de Nice, l'attaquant portera-t-il un jour les couleurs marseillaises ?

Hier sous le maillot de Nice, l'attaquant portera-t-il un jour les couleurs marseillaises ? - -

Attendu comme la première recrue offensive de Marseille, l’attaquant niçois n’a finalement pas encore signé en faveur de l’OM en raison d’une anomalie cardiaque.

C’est un nouveau report qui a mis la puce à l’oreille des habitués du centre Robert-Louis-Dreyfus. Attendue jeudi soir, la présentation à la presse de Loïc Rémy a finalement été repoussée dans un premier temps à vendredi matin… avant d’être une nouvelle fois déplacée à vendredi, 16h30. Des reports qui ont rapidement laissé planer un doute quant à la validation définitive du transfert de Rémy entre Nice et Marseille. Surtout que la visite médicale de jeudi avait trainé en longueur avec un passage improvisé à l’hôpital de la Timone.

Bonne nouvelle dans la matinée quand les journalistes aperçoivent vendredi le joueur participer à une séance photo. Un optimisme qui laisse place à la stupeur quand le club leur demande de ne publier aucun cliché de Rémy avec le maillot de l’OM ! C’est dans cette atmosphère qu’ont débarqué en conférence de presse José Anigo, Jean-Claude Dassier, Didier Deschamps, Christophe Baudot, médecin du club, ainsi que le Loïc Rémy, vêtu du maillot de… Marseille.

Dr Baudot : « Il ne jouera que lorsque tous les doutes auront été levés »

« C'est un problème mécanique. D'autres examens sont reprogrammés lundi pour pouvoir donner les réponses claires à Loïc. Il nous a chargés d'aller au bout de nos investigations. Il ne jouera que lorsque tous les doutes auront été levés », a ainsi indiqué Christophe Baudot. « Les nouvelles depuis ce matin (ndlr : hier matin) sont rassurantes, mais nous avons pris cette décision (ndlr : de ne pas l’aligner contre Lorient) car ce qui importe le plus c'est la santé des joueurs », a pour sa part repris en écho le président délégué, Jean-Claude Dassier.

L’international aux deux sélections ne sait donc pas si son avenir se situe du côté de la Canebière. Ni même s’il pourra de nouveau jouer au football. Pas question pour autant de tomber dans la psychose. « Je suis embêté du fait que cela se passe comme ça, mais la santé passe avant tout, relativisait le principal intéressé. Je n’avais pas subi ce genre d’analyses avant. Il a fallu que j’arrive dans un club comme Marseille pour avoir des analyses plus poussées. Toutes ces péripéties font que cela trotte dans la tête mais d’ici lundi on sera fixé. » Et c’est en posant sous ses nouvelles couleurs que Rémy a clôturé la conférence de presse. Prémonitoire ?

Pierrick Taisne et Florent Germain à Marseille