RMC Sport

Ronaldinho, la carte Flamengo

Ronaldinho

Ronaldinho - -

Le meneur de jeu qui a quitté l'AC Milan, retrouve son pays natal où il vient de signer un contrat en faveur de Flamengo jusqu’en 2014. Avec en ligne de mire, la Coupe du monde 2014 qui aura lieu au Brésil.

Son ballon d’or 2005 s’est un peu terni mais l’envie de disputer le Mondial 2014 dans son pays natal anime encore ses rêves. Pour entretenir l’espoir, Ronaldinho doit jouer davantage. La décision de quitter Milan pour Flamengo, jusqu’en 2014, s’inscrit dans cette optique. Un temps pressenti au Grêmio Porto Alegre, le club de ses débuts professionnels, le champion du monde 2002 a finalement opté pour l’une des grandes équipes de Rio de Janeiro : le Flamengo.

Samedi, lors d’une sortie en boîte de nuit à Florianopolis, Ronnie a déjà pu sentir l’ambiance qui l’attend suite à ce choix de carrière. Sous les insultes des supporters du Grêmio, le Brésilien a dû écourter ses pas de danse et sa nuit de fête. « Ronaldinho et Assis (son frère et agent), que Dieu vous pardonne, parce que nous ne vous pardonnerons pas », ont lancé amers les fans du Grêmio.

A 31 ans le 21 mars prochain, l’ancien joueur du PSG est au centre des critiques au pays du ballon rond. Même le « roi Pelé » s’est mêlé des choix de Ronaldinho, affirmant que ce dernier aurait dû « jouer gratuitement pour le Grêmio s’il aimait vraiment ce club », et ajoutant même « en réalité, il ne va pas jouer par professionnalisme ou pour l’équipe qu’il aime mais juste pour celle qui le paiera le plus ».

Le fantasque brésilien peut tout de même compter sur le soutien d’anciens coéquipiers comme Iniesta, avec qui il gagna deux Liga (2005, 2006) et une Ligue des champions (2006) durant ses cinq saisons à Barcelone. « De Ronaldinho nous gardons tous un très grand souvenir. Il a été un joueur très spectaculaire du Barça. S'il retourne au Brésil, ce sont les Brésiliens qui vont profiter de son talent », encense le dauphin au ballon d’or 2010. Un retour au Brésil qu’il espère prolonger après la fin de son contrat sous le maillot auriverde à l’occasion de la Coupe du monde qui s’y déroulera en 2014.

Pierre Le Clainche