RMC Sport

Si Gyan part, Rennes reviendra sur Loïc Remy

Asamoah Gyan

Asamoah Gyan - -

Le départ de l’international ghanéen pourrait être compensé par l’arrivée du Niçois, qui ne laisse pas insensible Frédéric Antonetti.

Fortement sollicité par Fenerbahçe qui, comme nous le révélions lundi, a proposé 12 millions d’euros assorti de 3 millions de bonus, Asamoah Gyan pourrait bien quitter Rennes dans les prochains jours. D’autant que la formation turque doit normalement revenir à la charge très rapidement avec une offre réévaluée. Rennes serait vendeur moyennant 18 millions d’euros. Peut-être même un peu moins.

Conscient de la réalité économique du marché, Rennes ne peut pas se permettre de refuser une proposition alléchante pour Gyan acheté 8,5 millions d’euros il y a deux ans à l’Udinese. D’autant que le club breton reste positionné sur l’éventuel remplaçant de Gyan en la personne de Loïc Rémy. Le buteur du Gym est toujours disponible moyennant une douzaine de millions d’euros. Pour le moment, Nice, qui doit impérativement vendre son buteur cet été pour renflouer ses caisses, n’a pas de proposition à hauteur de ses espérances. West Ham a bien offert 13,5 millions en quatre paiements sans pour autant donner de garanties bancaires. Bordeaux qui en a fait l'une de ses priorités, n’a pour le moment pas les moyens de proposer quoi que ce soit de décent à Nice. Si Rennes venait à récupérer une manne d’argent en vendant Gyan, il pourrait rafler la mise. D’autant que le joueur avait été à deux doigts de s'engager en Bretagne en janvier dernier. Frédéric Antonetti l’apprécie toujours au plus haut point. Désormais, tout est un jeu de chaises musicales…