RMC Sport

Taarabt au PSG : les dessous d’un transfert avorté

Adel Taarabt

Adel Taarabt - -

Le milieu de terrain marocain des Queens Park Rangers ne viendra pas dans la capitale cet été. Le club parisien avait pourtant fait une offre de 8 millions d’euros pour le recruter. Mais le PSG n’a pas insisté. Explications.

« Nous sommes heureux de confirmer qu'Adel Taarabt sera un joueur des Queens Park Rangers cette saison. Malgré une offre substantielle pour notre international marocain, nous avons repoussé toutes les approches pour construire le futur de l'équipe en Premier League en ne vendant pas un de nos joueurs de valeur. Même ni nous avions décidé de vendre Taarabt cet été, nous avions été clair envers Neil Warnock (le manager de QPR, ndlr) en lui disant que nous réinvestirions les fonds dans de nouveaux joueurs. Taarabt est pleinement engagé avec le club et attend avec impatience de prouver ses qualités indubitables avec QPR en Premier League. »

Le communiqué des Queens Park Rangers, publié ce samedi matin, ne laisse planer aucun doute sur l’issue des négociations entre le club londonien et le PSG au sujet de l’attaquant marocain, sous contrat avec QPR jusqu’en juin 2013 : sauf renversement de situation (l’Atlético Madrid restant en embuscade), et malgré l’intérêt poussé des dirigeants qataris du PSG, Taarabt poursuivra sa carrière en Angleterre. A Londres ou à Liverpool.

Selon des sources proches du dossier, les discussions avaient pourtant été « intensives » ces deux derniers jours. Paris avait porté son offre à 8 millions d’euros. De son côté, Flavio Briatore, le patron de QPR, qui demandait 15 millions initialement, était prêt à céder sa perle pour 10 millions, quitte à lâcher au passage 40% du transfert à Tottenham, également intéressé dans la transaction. Car le Marocain souhaitait vraiment rejoindre le PSG. Le problème, c’est qu’au fil des jours, la réciproque était de moins en moins vraie. Antoine Kombouaré était moyennement chaud, même si l’entraîneur parisien n’avait rien contre l’arrivée d’un joueur à la personnalité sujette à interrogations. Leonardo, le nouveau directeur sportif du PSG et Alain Roche, en charge du recrutement, n’ont pas surenchéri, au grand dam des dirigeants anglais, passablement vexés. Et qui ont préféré fermer la porte.

Deuxième raté après Varane

Après Raphaël Varane, soufflé par le Real Madrid pour 10 millions d’euros, c’est le deuxième joueur souhaité par les patrons qataris du PSG à ne pas être recruté, même si Leonardo n’était pas encore officiellement en poste quand le défenseur lensois a choisi l’Espagne. Mais l’ex-entraîneur de l’Inter Milan n’avait pas décroché son téléphone pour s’entretenir avec l’international Espoirs français, pas plus qu’il ne l’a fait pour Adel Taarabt. Le nouveau PSG continue néanmoins de se mettre en place, avec l’arrivée de Bisevac vendredi, celle probable de Matuidi en début de semaine prochaine (comme le confirmait Dominique Rocheteau à RMC Sport vendredi soir)… et les discussions qui se poursuivent avec Jérémy Menez. Pas forcément ce que les Qataris espéraient. Tensions en vue ?