RMC Sport

Thauvin, le LOSC en a sa claque

Florian Thauvin

Florian Thauvin - -

Toujours absent de l’entraînement ce jeudi, Florian Thauvin n’exaspère pas que ses dirigeants. René Girard et ses joueurs commencent également à s’agacer d’une affaire qui pollue le début de saison du LOSC.

Pour la troisième journée consécutive, l’entraînement du LOSC s’est déroulé sans Florian Thauvin. Bien décidé à quitter le club nordiste pour rejoindre l’OM, le milieu offensif de 20 ans ne s’est pas présenté ce jeudi au domaine de Luchin. Les spectateurs venus assister à la séance n’ont donc pas pu apercevoir le jeune homme à la crête, qui ne passe pourtant pas inaperçu. Si dans les sphères dirigeantes du club nordiste, cette « grève » agace au plus haut point, cela commence aussi à être le cas au sein de l’effectif.

« Ça me dérange que vous ne me parliez que de ça », n’a pas hésité à lancer Rio Mavuba ce jeudi, lors d’une conférence de presse où les questions ont principalement tourné autour du cas Thauvin. « Quand il était là, il s’est entraîné normalement. Aujourd’hui on ne le voit pas donc on ne va pas parler de lui. Chacun est libre de faire ce qu’il veut, mais le plus important c’est le club. J’ai ma propre idée là-dessus. » Le capitaine nordiste (29 ans), qui entame sa douzième saison professionnelle, a déjà connu d’autres bras de fer de ce type. En cadre de l’équipe, il n’a donc pas hésité à donner son point de vue à Florian Thauvin. « Je lui ai dit que le plus important était de jouer, explique Mavuba. Après, il est libre de faire ce qu’il veut. On a des bons exemples, rien qu’avec Salomon Kalou qui lui aussi a été sollicité. Je trouve qu’il a fait preuve de classe. Après, c’est Florian et son entourage qui décident. »

Girard : « L'essentiel c'est mon groupe »

Arrivé à Lille cet été, René Girard ne pensait sans doute pas devoir gérer un tel dossier. Surtout que Thauvin, qui s’est engagé avec le LOSC durant le mercato d’hiver avant d’être prêté six mois à Bastia, devait être le remplaçant de Dimitri Payet, parti à l’OM. Alors, forcément, voir sa recrue phare sécher les entraînements commence à agacer l’entraîneur nordiste. « Je ne vais pas répondre à quinze questions là-dessus, a d’abord annoncé Girard. Pour moi, il n’y a rien de particulier. Il y a une situation que vous connaissez et que le club est en train de régler. Les positions sont claires et fermes. Pour moi, l’essentiel c’est mon groupe. J’ai toujours dit que le groupe primait toujours par rapport aux individualités. Il y a un petit problème et on va le régler de la meilleure des façons. »

En attendant la fin du mercato, le 2 septembre à minuit, le nom de Florian Thauvin devrait encore revenir avec insistance dans les conversations lilloises. Surtout que le joueur semble prêt à tout pour ne jamais porter le maillot des Dogues. Et si finalement le champion du monde U20 devait rester au LOSC, il ne pourra pas échapper à une franche explication. « S’il revient, je pense qu’on aura tous une discussion », prévient Mavuba. Thauvin aura alors tout intérêt à avoir de sérieux arguments.

A lire aussi :

>> U20, clash… la folle année de Florian Thauvin

>> Paquet : « Thauvin ? On ne cède pas au caprice d’un gamin »

>> Seydoux : « Pas de raisons que Thauvin quitte Lille »

Alexandre Alain avec Jean Bommel et à Lille