RMC Sport

Thuram au PSG

-

- - -

Nous vous l'annoncions hier soir : la figure emblématique de l’équipe de France s’est engagée avec le club de la capitale. Avec cette signature, le PSG entame enfin son mercato estival.

Ouf… il était temps. Ce n’est pas que le supporter parisien commençait à s’impatienter, mais presque. Paris tardait à se manifester sur le marché des transferts mais le PSG s’est finalement mis en branle lors de ce mercato d’été. La première proie happée par les dirigeants parisiens : ni plus ni moins que le jeune retraité international Lilian Thuram. Une venue à double emploi finalement. L’ancien joueur de l’AS Monaco, de Parme, de la Juventus de Turin et du FC Barcelone ne vient pas seulement consolider une défense francilienne ultra-perméable la saison dernière (48 buts encaissés lors de l’exercice 2007-2008). Il vient surtout redonner du crédit sportif à une formation qui en manque terriblement ces dernières années et qui souhaite redorer son blason sur la scène hexagonale… comme européenne d’ailleurs.

Thuram, c’est un peu le défi fou de Charles Villeneuve. Dès son entrée en poste, le président parisien a clairement annoncé la couleur. L’équipe de France, il l’adore, et au sein des joueurs frappés du coq, se trouvent quelques éléments susceptibles de redresser le PSG. Longtemps pisté et même toujours en contact avec le club francilien, Claude Makelele fait également partie de ce projet sportif, avec reconversion à la clé, censé apporter expérience et belle image au PSG.

Un an, c’est la durée du contrat de Thuram à Paris et le temps que ce dernier aura pour aider Paul Le Guen à rendre au PSG ce qui lui appartient, du moins en terme de standing : une place parmi les cinq premiers du classement. Le salaire du joueur ? On parle d’émoluments avoisinant les 220 000 euros bruts mensuels. La carotte à la clé ? Un poste assuré au sein du staff parisien, probablement un rôle de directeur sportif qui sait. Enfin, Thuram à Paris, c’est également et avant tout une boucle… bouclée pour un joueur qui avait déjà eu par le passé l’opportunité de manifester son attachement à la capitale et aux couleurs Rouge et Bleu. Familialement c’est sûr mais également sportivement, le roc tricolore vient de trouver, douze ans après avoir quitté la France et l’AS Monaco et à l’âge de 36 ans, un challenge, le dernier, assurément, à relever pour les douze prochains mois.

La rédaction - Alix Dulac