RMC Sport

Vieira : « Revenir en France ? Non »

Patrick Vieira

Patrick Vieira - -

Qualifié pour la finale de la Cup avec Manchester City, le milieu de terrain aux 107 sélections avec les Bleus, qui fêtera ses 35 ans au mois de juin, n’a pas encore renoncé à poursuivre sa carrière. Mais il écarte toute idée d’un retour en France.

Patrick Vieira, quelle est l’ambiance à Manchester City après la qualification pour la finale de la Cup samedi ?

C’est magnifique. On a fait le plus dur en éliminant Manchester United (Ndlr : 1-0). On tombe contre Stoke en finale (14 mai à Wembley), qui est un peu l’équipe la plus physique du championnat. Sur le papier, on est favori, mais ça reste une finale. Toutes les finales sont compliquées à gagner. Ce serait dommage de ne pas gagner la Cup et de ne pas finir dans les quatre premiers. Ce serait une grosse déception. Il faut accrocher cette quatrième place pour se qualifier pour la Ligue des Champions. Gagner la Cup, ce serait la cerise sur le gâteau.

Allez-vous vraiment prendre votre retraite ?

Il y a plein de paramètres qui vont rentrer en compte. On verra bien l’année prochaine. J’ai envie de jouer. Mais tenter une aventure aux Etats-Unis ou autre part à 35 ans, ça ne m’intéresse pas trop. Après, si c’est pour tenter une aventure dans une équipe qui joue les premiers rôles, pourquoi pas ? Mais à 35 ans, c’est difficile d’enchaîner trois matchs de haut niveau en une semaine. Je me pose la question. Je suis en train de voir. Pour l’instant, je n’ai pas pris de décision. Je ne suis pas pressé. Je vis ça tranquillement.

Pourriez-vous revenir en France la saison prochaine ?

Revenir en France ? Non. C’est catégorique. Revenir en France à 35 ans, c’est un peu compliqué. Il n’y a pas l’envie non plus. Et rester en Angleterre, ce serait difficile après avoir connu Arsenal et Manchester City. Il ne reste plus beaucoup de choix (rires). Ça ne me dérangerait pas d’arrêter. J’ai connu beaucoup de choses dans le football. J’ai gagné, j’ai perdu, j’ai pleuré… Si je ne retrouve pas la petite flamme et un club qui me pousse à me surpasser, j’arrêterai et ce sera la meilleure décision. Jouer dans une équipe qui se bat pour le maintien, ça ne m’intéresse pas.