RMC Sport

Wallemme : « Obligé de vendre avant d’acheter »

Jean-Guy Wallemme, l’entraîneur du promu lensois, s’est confié sur les mouvements à venir cet été au RC Lens.

Jean-Guy Wallemme, comment se profile la reprise ? Avec quel groupe ?
Ça s’annonce bien. On reprend lundi. Je vais disposer du même groupe que la saison dernière qui a obtenu la montée. Je vais intégrer cinq nouveaux joueurs, des jeunes du centre de formation. C’est justifié avec les bons résultats de l’année (les 18 ans champions et les 16 ans en finale du championnat de France). Après, l’équipe va bouger avec les aléas du mercato mais pour le moment, c’est calme.

Le recrutement justement. Lens sous contrôle financier, comment vous positionnez-vous sur le marché des transferts ?
Ça ne bouge pas du tout en ce moment. Trois nouveaux joueurs sont arrivés (ndlr : Eduardo, El Adoua et Kasraoui) mais c’était des transferts sur lesquels nous avions anticipé avant même la fin de la saison. La donne est claire, le club est obligé de vendre avant de pouvoir acheter.

Comme la saison passée, Aruna et Kovacevic, deux joueurs à forte valeur marchande, sont donc sur le départ ?
Oui. C’est bien sûr deux joueurs que j’aimerais garder. Concernant Aruna, il veut partir depuis longtemps. C’est un très bon joueur, un attaquant rare. Il sort d’une saison délicate car il a été blessé une bonne partie de la saison. Il vise un grand club. Après je n’en sais pas plus pour le moment. Pour Nenad Kovacevic, ce serait une grosse perte de devoir le transférer mais il n’y a pas d’autre choix.

Malgré tous ces problèmes financiers, avez-vous défini une liste de recrues possibles ?
Bien entendu. J’ai dit à tous mes joueurs que la montée en Ligue 1 constituait un superbe moyen d’exposition en vue d’un transfert. J’ai été honnête avec eux. J’ai envie de recruter des joueurs qui pourraient apporter une grosse plus-value pour l’équipe. Je cherche un ailier gauche, un milieu et un patron en défense centrale. Certains de mes joueurs vont donc devoir partir. Je sais que ca va être délicat.

Vous confirmez la piste menant à Anthony Mounier ?
C’est un joueur sur lequel on s’est positionné. J’ai lu pourtant que c’était presque fait avec Nice. Visiblement, ce n’est pas encore le cas. Tant que ce n’est pas signé…

Un mot sur l’arrivée dans le staff comme adjoint de Dominique Cuperly…
C’est un gros plus pour moi et l’ensemble du staff. J’ai senti qu’il serait bien pour moi de m’entourer d’une personne expériementée et qui a montré ses compétences. Il était en fin de contrat à Marseille, c’est une occasion que j’ai saisi. Il a un vécu du haut niveau. C’est une grosse plus-value pour le club.

La rédaction-Luis Attaque