RMC Sport

Turquie: Projectiles, début de bagarre, violents incidents lors du choc Galatasaray-Basaksehir

Galatasaray-Basaksehir, le 19 mai 2019

Galatasaray-Basaksehir, le 19 mai 2019 - AFP

Des heurts ont éclaté ce dimanche dans le choc du championnat turc entre Galatasaray et Basaksehir, à la lutte pour le titre à une journée de la fin du championnat. L'ouverture du score des visiteurs a allumé la mèche dans les tribunes. La rencontre a même été interrompue.

Match sous haute tension, l'expression est faible. À l'occasion de la 33e et avant-dernière journée du championnat turc, Galatasaray (1er) recevait Basaksehir (2e) ce dimanche, pour un choc potentiellement décisif dans la course au titre. Mais après un quart d'heure de jeu, des incidents ont éclaté et provoqué une courte interruption de la rencontre.

C'est l'ouverture du score par Basaksehir, signée Riad Bajic à la 17e minute, qui a échauffé les esprits. Après avoir trouvé le chemin des filets de la tête, le Bosnien est allé vers le bord du terrain pour célébrer avec ses coéquipiers. Parmi eux, Emre Belozoglu a tiré dans le ballon qui traînait pour l'envoyer dans les tribunes stambouliotes.

Un joueur à terre

Des supporters de Galatasaray en ont alors profité pour les arroser de projectiles. L'un d'eux a touché un joueur de Basaksehir, qui s'est écroulé. Entre temps, Marcao, défenseur brésilien de Galatasaray, ne semblait pas apprécier toute cette effusion de joie et était allé perturber la célébration.

La tension globale s'est ensuite propagée en zone technique. Des remplaçants des deux équipes se sont bousculés, manquant de déclencher une bagarre générale. Emmanuel Adebayor s'est même retrouvé éjecté en arrière.

L'enjeu de cette affiche était immense: une victoire offrait trois points d'avance et le titre à une journée de la fin. Car en cas d'égalité, le règlement prévoit de départager les équipes en fonction de la différence de buts particulière.

JA