RMC Sport

Weah : « Je ne garde pas un bon souvenir du Parc des Princes »

George Weah

George Weah - -

Invité au « Jubilé Bernard Lama » ce samedi soir au Parc des Princes, George Weah a accordé quelques minutes d'interview en exclusivité à RMC Sport. L'ancien attaquant du Paris SG et de l'AS Monaco garde encore en mémoire son départ controversé de la capitale...

George, vos trois saisons au Paris SG (1992-1995) restent gâchées par la banderole de ce dernier match face au Havre (NDLR, « Weah on n'a pas besoin de toi » avec des insignes extrémistes)…
J'ai fait mon travail dans ce stade. Je suis là pour Bernard Lama. C'est la seule chose qui compte à mes yeux. Quand cette banderole a été sortie, Lama est le seul à avoir dit : « Si les gens n'enlèvent pas toutes ces choses là on ne joue pas ». Pourquoi on a fait ça ? Je ne sais pas car on a fait de grandes choses au Paris SG. Je n'ai rien gardé du Parc des Princes, c'est la vérité. Je suis ici car Bernard est mon frère et mon « room mate » (NDLR : compagnon de chambre). Donc je ne garde pas un bon souvenir du Parc. Je n'y ai fait que mon boulot. Après le boulot c'était fini. Je passais à autre chose.

Vous êtes très proche de Bernard Lama. Quelle anecdote pouvez-vous dévoiler sur l'ancien gardien du Paris SG et des Bleus ?
On a vécu ensemble ici à Paris comme des frères, avec de grands souvenirs. Je ne peux pas expliquer. Mais si j'ai fait des heures de voyage pour arriver ici, ça explique notre amitié. Je suis très content de jouer ici pour lui. C'est mon respect ultime. C'est tout. Ce soir, j'ai le maillot du jubilé. Si c'est le maillot du Paris SG je le porte, si c'est le maillot de Marseille je le porterai. Ce soir c'est pour Bernard Lama et pour personne d'autre que lui.

Les élections présidentielles au Libéria auront lieu le 11 octobre prochain. Y croyez-vous ?
On travaille dessus. On veut faire les choses bien. On souhaite faire une bonne campagne cette fois ci (il avait été battu en 2006 au deuxième tour par l’actuelle présidente Ellen Johnson-Sirleaf, NDLR).