RMC Sport

Éwanjé-Épée : « Boslak ? Une histoire énorme »

Maryse Éwanjé-Épée

Maryse Éwanjé-Épée - -

Membre de la Dream Team RMC Sport, Maryse Éwanjé-Épée recevait Vanessa Boslak, détentrice du record de France féminin de saut à la perche (4m70), dans le Dream Team Café. Victime d’une déchirure du ligament croisé antérieur du genou gauche (sa jambe d’appel) en 2009, elle raconte ses multiples galères jusqu’à une reprise progressive, et un espoir de qualification aux JO de Londres. « Après une scintigraphie osseuse, j’ai appris que l’état de mon genou était catastrophique, explique la perchiste française. Je suis parti au Qatar en novembre 2010 pour me faire opérer dans un centre exceptionnel. Le Dr Philippe Landreau, chirurgien du genou, m’a fait une greffe osseuse. Puis j’ai repris progressivement. Au mois de mars 2011, j’avais toujours un peu mal, je ne pouvais pas faire de footing. On m’a clairement dit : ‘Vu l’état de ton genou, on ne va pas te cacher que le haut niveau, c’est fini.’ Ça a été un moment difficile. J’ai continué, puis au mois de mai, j’ai constaté une évolution. Donc j’ai recommencé le footing, puis la perche mi-juin 2011. Pour ma cinquième séance, j’ai participé à une compétition à Charléty vers la mi-juillet. J’étais assez contente car j’avais sauté 4m. Le 15 décembre, j’ai fait 4m51 à Orléans, puis 4m52 à Clermont. »

Très émue, Maryse Éwanjé-Épée confie qu’elle a vécu une histoire similaire, et témoigne du courage de la perchiste pour revenir au plus haut niveau. « Je n’ai eu qu’une seule blessure dans ma carrière, une rupture partielle du tendon d'Achille. Le médecin de l’équipe de France m’a annoncé qu'à mon âge (30 ans en 1994, ndlr) il n'y avait plus rien à faire. Alors ce que Vanessa a vécu, c’est remarquable. Avec toutes ces galères, revenir à 4m51, c’est juste énorme. J’espère qu’elle retrouvera toutes ses sensations et je ne lui souhaite que du bonheur, notamment une qualification olympique ! »

Dream Team Café