RMC Sport

Exclu : Ayrault à Londres évoque les cas Nasri et Ménez

Juste avant de rendre visite à la reine à Buckingham Palace, pour la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques, le Premier ministre a accordé une interview à RMC/BFMTV.

Il a notamment déclaré attendre si "la dure loi du sport" le permet, davantage de médailles d'or.

Nasri, Ménez : des sanctions légitimes

Jean-Marc Ayrault est également revenu sur les sanctions prises à l'encontre des footballeurs Samir Nasri et Jérémy Ménez. Il s'est satisfait de la décision des autorités qui ont pris "leurs responsabilités" et qui ont accordé leur discours de défense de certaines valeurs avec leurs actes. "Le monde sportif qui les proclame (les valeurs) sans cesse, doit sans cesse veiller à ce que, collectivement et individuellement, elles soient respectées, a-t-il déclaré."

Paris, candidat en 2024

Concernant les candidatures infructueuses de la France pour l'organisation des JO, le Premier ministre a insisté sur la nécessité de bien "comprendre" les raisons de ces deux échecs. "Si on prend la décision d'une candidature en 2024, il faut qu'elle soit portée par l'ensemble du mouvement olympique et sportif, il ne faut pas que cela vienne d'en haut, a-t-il ajouté." Il a ensuite insisté sur la dimension festive et universelle des jeux : "Ce qui me frappe c'est que les Jeux olympiques, au-delà de toute l'histoire qui est la leur, gardent une dimension populaire très forte."

Toute l’actu des JO Londres 2012 sur http://www.rmcsport.fr/.