RMC Sport

JO 2021 (décathlon): "Si c'était juste pour moi, j'arrêterais", la détresse de Kevin Mayer

4e après les trois premières épreuves du décathlon des Jeux olympiques de Tokyo, Kevin Mayer a révélé avoir le dos bloqué. Il veut tout de même aller chercher une médaille.

Cinq ans après la médaille d'argent à Rio, c'était l'or ou rien pour le recordman du monde du décathlon Kevin Mayer. Mais le Français, dos bloqué, n'est que quatrième après les trois premières épreuves matinales. Avant le saut en hauteur et le 400m dans la session nocturne, Kevin Mayer s'est arrêté en zone mixte pour confier son désarroi. "Je n'ai aucune sensation pour le plus grand rendez-vous de ma vie, a-t-il expliqué au micro de RMC, les yeux rougis, la voix cassée. Si c'était que pour moi, j'arrêterais, aprce que je ne prends pas de plaisir. J'ai quand même le potentiel pour aller chercher une médaille. Je peux vous promettre que je vais tout donner.  Je continue pour les gens autour de moi. Je vais laisser mes tripes et s’il n’y a pas de plaisir, ce n’est pas grave. Je vous promets que je vais tout donner."

>> Suivez les Jeux olympiques en direct

Une grande désillusion alors que son grand rival, le Canadien Damian Warner a battu les records olympiques lors des deux premières épreuves, le 100m et le saut en longueur.

4e après trois épreuves (100m, saut en longueur et lancer du poids) avec 2662 points, Kevin Mayer a plus de 100 points de retard sur le troisième, l'Australien Ashley Moloney (2741). En tête, les deux Canadiens, Damian Warner (2966 points) et Pierce Lepage (2773). ""Ce ne sont pas des larmes de tristesse mais de frustration. Je vais tout donner jusqu'au bout, a promis Kevin Mayer. J'ai mal mais je vais faire avec, je suis aux Jeux olympiques, je n'ai pas le choix".

https://twitter.com/pierrekoetschet Pierre Koetschet Journaliste RMC Sport