RMC Sport

JO 2024: les travaux des infrastructures à Paris sont à l’heure, assure Hidalgo

Anne Hidalgo, la maire de Paris, assure que les travaux de construction des infrastructures et du village olympique des JO 2024 respectent le calendrier. La recherche de partenaires s’accélèrera, elle, en août prochain.

La crise du coronavirus a laissé craindre un retard des travaux de construction pour les JO 2024. Il n’en est rien, selon Anne Hidalgo. Invitée de Jean-Jacques Bourdin sur RMC ce mercredi matin, la maire de Paris a fait le point sur la quête de partenaires qu’elle estime dans les temps, tout comme les chantiers des lieux d’accueil pour les athlètes et les épreuves.

"En temps et en heure sur la construction du village olympique et les infrastructures"

"Le premier partenaire, ce sont les pouvoirs publics avec 1,5 milliard mis sur la création des infrastructures, rappelle l’édile. Nous sommes en temps et en heure sur la construction du village olympique et les infrastructures nécessaires pour accueillir les Jeux. Ça crée de l’emploi. Il y a plus de 10.000 emplois qui vont commencer, notamment dans le secteur du bâtiment, comme à l’Île Saint-Denis où va se construire le village olympique. Les Jeux olympiques et paralympiques seront le premier gros évènement mondial post-covid. Ils seront un élément non-négligeable de la relance économique, de Paris, de l’Ile de France et de la France."

A un peu plus de trois ans de l’ouverture des JO, le vendredi 26 juillet 2024 (jusqu’au dimanche 11 août), le comité d’organisation poursuit sa recherche de partenaires. Pour le moment, les JO sont accompagnés de trois partenaires premium (BPCE, EDF, Orange), deux partenaires officiels (FDJ, le Coq Sportif) en plus des nombreux partenaires mondiaux liés aux JO.

Une accélération pour les partenaires au mois d'août

"La partie des partenaires privés est gérée par Tony Estanguet, qui préside la comité d’organisation des JO, rappelle Anne Hidalgo. Ils sont à plus de 50% de leur travail et de leurs prévisions en matière de partenaires privés. Je ne suis pas inquiète là-dessus. L’accélération va se faire après le mois d’août. Le 8 août, j’irai dans un stade à Tokyo recevoir le drapeau de la maire de Tokyo pour les Jeux de Paris 2024. Il y a aura une accélération. Nous sommes dans le bon timing en ce qui concerne les apports privés qui arriveront. Ce sera un moment très enthousiasmant. Les objectifs que je m’étais fixé, c’était de transformer un territoire qui en avait besoin, la Seine Saint-Denis, et donner un sens à la jeunesse."

"Ces Jeux vont aussi accélérer notre transition écologique et il y aura aussi la sobriété et la transparence. Nous sommes très soucieux de l’utilisation de l’argent public et nous avons mis en place toutes les structures pour venir la tête haute et heureux en 2024."

NC