RMC Sport

JO de Tokyo: le comité d'organisation se veut rassurant après le premier cas positif au Covid-19

Les organisateurs des Jeux olympiques de Tokyo (23 juillet - 8 août) ont tenu une conférence de presse samedi, pour annoncer la présence d’un cas positif au Covid-19 au sein du village olympique, et rassurer sur leur capacité à endiguer l’épidémie sur place.

C’est une première que redoutaient les organisateurs des Jeux olympiques de Tokyo, au Japon (23 juillet - 8 août), et qui intervient à moins d'une semaine de la cérémonie d’ouverture. Un premier cas de covid a été détecté au sein du village Olympique. La présidente du comité d’organisation, Seiko Hashimoto, et le directeur général, Toshiro Muto, l’ont annoncé lors d’une conférence de presse programmée à l’issue d’une réunion, ce samedi matin, avec la commission exécutive du CIO.

"Il y a une personne positive au sein du village. C'est le tout premier cas enregistré au sein du village, et qui a été détecté à l'arrivée", a indiqué le porte-parole du TOCOG Takaya Masa. Les organisateurs n’ont pas précisé s’il s’agissait d’un athlète ou d’un membre d’une délégation, ni indiqué quelle était la nationalité de ce premier cas.

"Nous ne donnons pas les noms, les pays, les caractéristiques des positifs'', a expliqué Toshiro Muto. Nous en avons discuté avec le CIO. Il s’agit du respect de la vie privée, car on peut reconnaître la personne facilement en donnant ces informations."

Une sonorité artificielle pour compenser les tribunes vides

Cette personne positive au Covid a été placée à l’isolement comme le prévoit le protocole. "Un protocole très sévère", a tenu à assurer Seiko Hashimoto souhaitant lancer un message rassurant aux nombreuses délégations qui doivent arriver dans les prochaines heures au village Olympique."

"Nous faisons tout ce que nous pouvons sur les sites, le village, les lieux d’entraînement. Nous faisons des efforts conséquents. Les athlètes seront soumis à un test tous les jours. En cas de test positif, ils seront immédiatement isolés. Nous nous sommes assurés que tout est mis en place pour assurer la sécurité dans le village. Il faut toujours garder à l’esprit que quelqu’un peut être positif, mais s’assurer de réagir rapidement. C’est ce que nous faisons."

D’autre part, les organisateurs ont indiqué qu’un "engagement numérique" était en cours de création pour accompagner les épreuves à huis clos et pallier aux tribunes vides de supporters. "Une façon d’encourager les athlètes sur les lieux de compétition avec une sonorité artificielle pour reprendre les encouragements d’une compétition normale." Sans plus de précisions pour le moment.

Julien Richard