RMC Sport

Paris 2024: la Seine-Saint-Denis veut être "au cœur" de la célébration

La Seine-Saint-Denis redoute le choix des organisateurs de délocaliser la cérémonie d'ouverture du Stade de France vers un lieu dans Paris.

Et si la cérémonie d’ouverture des JO de 2024 n’avait pas lieu au Stade Olympique (Stade de France) mais en plein Paris? C’est une idée qui existe dans l’esprit des dirigeants du comité d’organisation même s’ils ne l’ont jamais confirmé officiellement. Alors que Paris 2024 est en train de revoir sa copie pour trouver 400 millions d'euros d’économie (10% de son budget) le président du département de Seine-Saint-Denis tire la sonnette d’alarme à ce sujet.

"Il faut parfois accepter de renouveler certaines formes de célébration mais parfois la tradition a aussi du bon. La tradition aux Jeux Olympiques c’est que les cérémonies d’ouverture et de clôture aient lieu au Stade Olympique. Nous sommes attachés à cela. S’il y a d’autres formules plus adaptées il va falloir que l’on nous en fasse la démonstration. Ce n’est pas encore le cas", a indiqué Stéphane Troussel à RMC Sport, inquiet de voir les cérémonies quitter le Stade de France. 

Le 93 veut le siège de l’olympiade culturelle

Et l’élu socialiste va plus loin dans sa volonté de ne pas être exclu de la célébration en souhaitant que son département soit au cœur de "l’olympiade culturelle" qui débute traditionnellement 4 ans avant les JO.

"Il y a en Seine-Saint-Denis de très nombreux acteurs et équipements culturels qui sont très mobilisés pour réussir l’olympiade culturelle. Je ferai des propositions pour par exemple accueillir le siège de cet évènement", explique Stéphane Troussel en précisant que "cette olympiade culturelle doit être préparée 4 ans avant les Jeux avec de multiples initiatives, des projets ou encore des festivals qui doivent se dérouler à la fois sur le territoire qui accueille les Jeux mais aussi dans tout le pays".

dossier :

Paris 2024

Antoine Arlot