RMC Sport

Sarkozy : «Moi aussi au début on n’y croyait pas…»

-

- - -

Présent à Annecy, vendredi, à l’occasion de la visite de la commission d’évaluation du CIO (8-12 février), le chef de l’Etat a émis la comparaison entre les débuts difficiles de la candidature savoyarde et son élection à la présidence de la République. « Si dans la vie on ne tentait que ce qu’on était sûr de réussir, on resterait couchés toute la journée. Si vous saviez, moi pour devenir président de la République, ça a été un très long chemin, c’était pire que pour les JO d’Annecy (rires). Personne n’y croyait et puis le soir de l’élection tout le monde y croyait. Ce sera pareil pour vous. Si vous gagnez, ils y auront tous cru ! Et si vous perdez, ils vous diront ‘On vous l’avait bien dit’, ils resteront assis sur leur chaise à regarder le train passer. Pour l’Euro 2016 de football, on a gagné d’une voix, je n’étais pas sûr, mais ma place était d’être avec les gens qui y croyaient. Ma place est d’être avec les gens qui ont envie de tirer vers le haut leur région. »

E.J. à Annecy