RMC Sport

Double Contact - Imen ES: "PSG-OM, c’est comme Maroc-Algérie"

RMC Sport a sa rubrique "culture-sport" baptisée "Double Contact". Tout au long de l’année, on vous propose des entretiens intimes et décalés, avec des artistes qui font l’actualité. Alors qu’elle cartonne depuis la sortie de son album "Nos vies", on a rencontré Imen ES. La chanteuse de Sevran nous parle de ses talents balle au pied, de son soutien au PSG et de son goût pour les sports de combat.

Imen ES a grandi en Seine-Saint-Denis, entre Tremblay-en-France et Sevran. Aux portes de Paris. Mais c’est dans la chaleur de Meknès qu’elle a passé ses premiers étés. Sur la terre natale de ses parents, au nord du Maroc. A quelques maisons d’une autre famille installée à Marseille à l’année. De quoi créer une vraie rivalité entre les deux tribus franco-marocaines, qui ont pris l’habitude de s’affronter balle au pied, dans un PSG-OM délocalisé. Des matchs tendus auxquels Imen a participé avec ardeur. Crochets, coups d’épaule et tacles glissés. "J’étais la seule fille de mon côté et il y avait une autre fille en face. Entre elle et moi, c’était la guerre", s’amuse la chanteuse de 22 ans, qui cartonne depuis la sortie de son premier album "Nos vies" (réédité en septembre).

Boxeuse, lutteuse et joueuse de futsal

Poussée par son père, la petite supportrice du PSG a commencé très tôt à manier le cuir. Au point de monter une équipe féminine en compagnie des filles de sa classe. Avant de se mettre au futsal quelques années plus tard, avec un style offensif et un caractère de meneuse. En plus de pratiquer la boxe et la lutte. Aujourd’hui, elle apprécie Kheira Hamraoui, la milieu de terrain du Barça, et Kylian Mbappé, né la même année qu’elle (1998). Imen a d’ailleurs pu fouler la pelouse du Parc des Princes lors d’un événement promotionnel. Pieds nus puisqu’elle n’avait pas de baskets dans son sac ce jour-là. Un moment marquant, forcément. Mais pas autant que ceux passés devant sa télé les soirs de Maroc-Algérie, au milieu d'un salon transformé en tribune survoltée...

>> Découvrez tous les entretiens "Double Contact" en cliquant ici

Alexandre Jaquin avec Marine Moulis et Maxime Deloffre

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur