RMC Sport

Bath douche Montpellier

-

- - -

Après le match nul face au Leinster (16-16) la semaine passée, le MHR a chuté sur la pelouse anglaise de Bath (16-13). Même si le bonus défensif est empoché, l’aventure européenne des Héraultais pourrait tourner court en cas de nouvelle contre-performance face à Glasgow le 11 décembre.

Les misères de Montpellier se prolongent. Une semaine après avoir frôlé l’exploit à la Mosson face aux Irlandais du Leinster (16-16), champion d’Europe en titre, le MHR a plongé ce dimanche après-midi à Bath (16-13), ville thermale du territoire de sa Majesté. Sur la pelouse anglaise du Recreation Ground, pas d’eau pourtant, ni même de crachin britannique. Simplement le feu dans les guiboles de l’ouvreur néo-zélandais, Stephen Donald. Pour son premier match sous ses nouvelles couleurs, celui qui a croisé François Trinh-Duc lors de la dernière finale de Coupe du monde, il y a tout juste quatre semaines, n’a pas traîné en chemin pour ses débuts. Avec une passe magnifiquement lobée et une contre-attaque de près de 50 mètres, le All Black (23 sélections) a permis à ses nouveaux coéquipiers d’inscrire les deux seuls essais anglais (Woodburn 8e, et Flatman 17e).

Moyano sauve l’honneur !

Les hommes de Fabien Galthié réduisent l’écart à la 26e minute grâce à la botte de l’Argentin Bustos Moyano (13-3). A la reprise, l’ailier sud-américain du MHR inscrivait le seul essai des siens quelques instants après une pénalité de l’inévitable Donald (16-13). Trop courts, les Héraultais doivent finalement se contenter d’un revers avec bonus défensif qui les relègue à la dernière place de la poule 3. Après deux journées, la campagne européenne se complique déjà pour les coéquipiers de Fulgence Ouedraogo. Le difficile apprentissage du haut niveau.

Le titre de l'encadré ici

Galthié : « Il faut être lucide, on continue d’apprendre »|||

Bouteille à moitié vide ou à moitié pleine. Les sentiments de Fabien Galthié, l’entraîneur de Montpellier, sont mitigés après la défaite à Bath ce dimanche (13-16) lors de la 2e journée de H Cup. « On peut regretter notre entame catastrophique, ce 13-0 en quelques minutes, explique-t-il. Ou se réjouir de la réaction des joueurs, qui nous permet de rester menaçants jusqu’au terme du match. Je pense qu’on a manqué des occasions mais il faut être lucide, nous continuons d’apprendre. »

LD à Bath