RMC Sport

Champions Cup : Clermont frôle le gros coup

Zac Guildford

Zac Guildford - AFP

Clermont est passé tout près de signer un succès de prestige sur le terrain des Saracens, ce samedi, pour la première journée de la Champions Cup. Mais malgré une belle résistance, les Auvergnats ont fini par s’incliner (30-23) et devront impérativement se rattraper la semaine prochaine face à Sale.

H Cup ou Champions Cup, peu importe le nom, affronter les Saracens est tout sauf une sinécure. Balayés par les Anglais en demi-finale de la Coupe d’Europe la saison dernière (46-6), les Clermontois le savent mieux que personne. Mais contrairement au dernier exercice, où ils avaient été « mangés » dans tous les compartiments du jeu, les Auvergnats ont tenu tête à leurs adversaires ce samedi, pour la 1ère journée de la poule A de la Champions Cup, même s’ils ont manqué de peu un succès de prestige (30-23) mais déjà important dans la course aux quarts de finale.

Privée de Morgan Parra, blessé, et sans Napolioni Nalaga ni Jonathan Davies, laissés au repos, l’ASM s’est faite surprendre d’entrée, sur un essai de Chris Ashton (5-0, 4e). De quoi réveiller les hommes de Franck Azéma, un peu endormis dans la douceur du Sud de l’Angleterre. Emmenés par un Camille Lopez très réaliste et un Zac Guildford des grands jours, les « Jaunards » ont quasiment marché sur les Anglais en première période. Mais si l’ailier néo-zélandais a marqué le premier essai de son équipe à la 10e (5-7), l’ASM a ensuite manqué de réalisme, comme sur une faute de main de Wesley Fofana alors que l’essai semblait tout fait (25e). Et ça lui a coûté cher.

Trois doublés dans le même match

Car les « Sarries », eux, ont scoré quasiment à chaque fois qu’ils sont venus dans le camp adverse. David Strettle, déjà dans le coup sur le premier essai, a inscrit un doublé (28e, 49e), avant qu’Ashton n’y aille lui aussi de son doublé (63e). Le deuxième essai auvergnat, encore marqué par Guildford (47e), n’a pas suffi. De quoi avoir de gros regrets du côté de l’ASM, qui repart avec le point de bonus défensif mais qui devra impérativement se rattraper dimanche prochain contre Sale, à domicile. Car dans cette Coupe d’Europe new-look, où seuls les premiers de chaque poule et les trois meilleurs deuxièmes se hissent en quarts de finale, commencer par deux défaites est presque rédhibitoire.