RMC Sport

Champions Cup : Toulouse enchaîne en Europe

Yoann Huget

Yoann Huget - AFP

Auteur d’un début de saison catastrophique en Top 14, Toulouse retrouve peu à peu la forme. Après deux victoires en championnat, les hommes de Guy Novès ont enchaîné un troisième succès de suite à domicile en battant Montpellier (30-23) pour des débuts en Coupe d’Europe.

Le malade n’est pas totalement guéri, encore à la recherche de cette victoire à l’extérieur qui lancerait pour de bon sa saison. Mais le Stade Toulousain retrouve peu à peu son souffle. Après un début de saison très difficile en Top 14 (avec notamment une série de cinq revers consécutifs), les hommes de Guy Novès ont repris un élan positif. Deux victoires de suite en championnat, d’abord, contre le Stade Français puis Toulon, complétées par un troisième succès de rang à domicile ce samedi face à Montpellier (30-23), dans le cadre de la première journée de Champions Cup.

Une victoire qui lance parfaitement la campagne européenne toulousaine (Bath et Glasgow sont les deux autres équipes de la poule 4), même si un essai manquera à l’appel pour s’offrir le bonus offensif. Montpellier, lui, n’a pas hypothéqué ses chances de qualification. Et pourra se satisfaire du point de bonus défensif obtenu grâce à la pénalité de Benoît Paillaugue au bout du temps additionnel (83e). Engagée, spectaculaire et indécise, la rencontre aura vu les deux formations françaises se lancer dans un joli chassé-croisé. Iribaren ouvrait la marque pour le MHRC (0-3, 8e) et McAlister lui répondait vite (3-3, 11e). Montpellier croyait prendre l’avantage sur un essai de Viriviri mais l’arbitrage vidéo gardait le tableau d’affichage intact.

Doublé pour Huget

Il ne le restera pas longtemps. Deux minutes plus tard, Nagusa filait à l’essai pour les hommes de Fabien Galthié (3-10, 34e). On imagine alors les Montpelliérains rentrer aux vestiaires en tête. Que nenni. Une pénalité de McAlister (6-10, 38e), puis un essai signé Huget et transformé par le Néo-Zélandais renversait la donne (13-10, 40e). La seconde période allait encore voir les scores se croiser. Mais en deux minutes seulement. Un essai d’Olivier redonnait l’avantage au MHRC (13-17, 51e), qui repassait tout de suite derrière sur un nouvel essai aplati par Huget (20-17, 53e).

Une pénalité réussie par Iribaren mettait ensuite les deux camps à égalité (20-20, 63e). Le Stade allait alors enfin prendre la mesure de son visiteur. Un essai de Doussain (27-20, 66e) et une pénalité de Flood (30-20, 80e) envoyaient les Toulousains à la victoire. Un troisième succès consécutif qui va permettre aux hommes de Guy Novès d’accumuler de la confiance, toujours nécessaire pour aller chercher les grandes victoires. Le malade guérit peu à peu. Sur la route d’un rétablissement que les Toulousains espèrent définitif. Prochaine étape sur la voie de la rémission samedi prochain à Bath.