RMC Sport

Lièvremont : « Gagner la conquête »

Marc Lièvremont

Marc Lièvremont - -

Le sélectionneur du XV de France veut s’appuyer sur les qualités de son équipe cette saison pour faire plier les Springboks, samedi (14h) au Cap.

Aligner d’entrée Wenceslas Lauret, c’est une surprise ?

Oui, pour le grand public, pour les médias, comme à chaque nouveau sélectionné. Beaucoup de gens attendaient Louis Picamoles, sa densité. On a hésité entre les deux profils, et choisi une troisième ligne capable de mettre plus de rythme et d’en encaisser. Wenceslas fait une très belle saison au BO sur des registres de vitesse et de puissance. Mais Louis nous apportera beaucoup à son entrée.

Quels sont les principales qualités de Lauret ?
Il aime se porter au soutien, offensivement et défensivement. C’est un joueur très dynamique, un peu à la Thierry Dusautoir, très bon sur les points de rencontre. Il a aussi montré un excellent état d’esprit. J’ai un bon feeling...

« On est vraiment sur l’événement, le nôtre »

Est-ce une sanction pour Picamoles ?
Non, absolument pas. Il est dans les 22 et ce ne peut donc pas être une sanction. Il y a une part de stratégie mais c’est vrai que j’attendais plus de lui cette saison, eu égard à son potentiel.

Tous vos joueurs ne sont pas dans les mêmes dispositions physiques. Est-ce un gros problème ?
Il y a de l’appréhension par rapport à ça, surtout ici. Si on lâche un peu, ces gens-là se font un plaisir de vous faire exploser. Il faudra se battre, se faire mal, aller loin en terme de rythme mais aussi organiser notre jeu autour des forces du rugby français cette saison. La conquête d’abord, bien sûr. Mais on veut aussi les déplacer, comme l’ont fait les Gallois samedi dernier. Mais il reste cette crainte d’être à court de jus en fin de match.

La présence de la Coupe du monde de football vous enlève-t-elle de la pression ?
Non, je n’ai pas eu beaucoup le temps de penser à la Coupe du monde. Le contexte est sympa pour l’anecdote. Mais on est vraiment sur l’événement, le nôtre. »