RMC Sport

Laporte: "Il ne faut pas se plaindre qu’il y ait des impasses"

-

- - -

Toulon a fait un carton ce week-end face à un Montpellier qui a semblé faire l’impasse (52-8). Les impasses, gangrène du Top 14. Selon Bernard Laporte, membre de la Dream Team RMC Sport et manager de Toulon, c’est le principe des barrages qui pose problème.

« Quand tu vois le paquet d’avants alignés par Montpellier, je n’avais pas l’impression que devant c’était une impasse. C’était quand même costaud. Après, ça veut dire quoi une impasse ? Soit l’entraîneur dit "je mets une équipe bis et mes cadres au repos", ce qui n’était pas le cas là. Soit c’est une impasse dans la tête des mecs, qui se disent que ce n’est pas grave s’ils ne prennent pas de points là. C’est ça qu’il faut voir : est-ce une impasse volontaire dans la tête du staff ou est-ce inconsciemment dans la tête des joueurs ?

« Pas logique que le sixième puisse être champion »

Mais ça n’a aucune importance. Quand on sait que le sixième peut être champion de France ! C’est ça qui fout tout en l’air aujourd’hui. Le premier DOIT être champion de France. Ou à la limite le premier contre le deuxième. Et encore… Sinon il ne faut pas se plaindre qu’il y ait des impasses. J’ai toujours milité pour dire que le premier est champion. Point à la ligne. Ce n’est pas logique que le sixième puisse être champion de France.

En plus, il y a un truc injuste. On sait qu’une équipe repose sur des joueurs très importants. Prenons le cas de Toulon : on n’avait pas la même équipe avec ou sans Jonny Wilkinson. Imaginez qu’il se blesse et ne soit pas là quinze jours et qu’il ne puisse pas jouer la demie et la finale. Tu as fait toute une saison en terminant premier et tu n’as plus ton meilleur joueur, donc automatiquement tu n’as plus le même rendement. Ce sont des décisions qui doivent se prendre collectivement. Les présidents des clubs et la Ligue doivent s’assoir autour d’une table et discuter de tout ça, de combien ça coûte… Tu peux après trouver d’autres formules. »