RMC Sport

Montpellier: Saint-André veut "faire corps avec Garbajosa"

Philippe Saint-André avec Xavier Garbajosa

Philippe Saint-André avec Xavier Garbajosa - ICON SPORT

L’ancien sélectionneur Philippe Saint-André, directeur du rugby de Montpellier, va se rapprocher des terrains pour épauler Xavier Garbajosa dont l’avenir fait beaucoup parler après les deux premières défaites de la saison.

Après avoir chuté à domicile contre Pau (23-26) puis sur le terrain du Racing 92 (41-17), Montpellier va changer son organisation quotidienne. L’ancien sélectionneur du XV de France, Philippe Saint-André, sera chargé d’épauler le manager Xavier Garbajosa, dont l’avenir a alimenté beaucoup de rumeurs ces derniers jours. Le président Mohed Altrad l’a annoncé à nos confrères de L'Equipe.

"J'ai demandé à Philippe (Saint-André) d'accompagner Xavier (Garbajosa) jusqu'au match face à Castres (4 octobre), a indiqué Altrad. J'ai pleine confiance en Xavier et son staff, il n'est absolument pas question de remanier quoi que ce soit, mais je pense qu'avec ce mauvais début de saison, le regard de Philippe peut être un atout supplémentaire."

Saint-André: "Nous sommes en difficulté et c’est le moment d’être solidaire"

Arrivé en mars 2020 à Montpellier comme directeur du rugby, l’ancien consultant RMC ne s’occupera pas de l’entrainement. Mais il prendra la température lundi avec les joueurs, parlera à l’effectif et sera en appui de Garbajosa, forcément sous pression. Avec l’espoir de donner un nouvel élan à cette équipe héraultaise.

"Nous sommes en difficulté et c’est le moment d’être solidaire, de faire corps avec Xavier Garbajosa et son staff", nous a indiqué Saint-André ce samedi matin. Autant dire que les jours et les semaines à venir seront capitaux pour les Montpelliérains qui reprendront l’entrainement lundi.

Car Mohed Altrad est un homme impatient. Frustré aussi de voir son équipe déjà battue à deux reprises en autant de journées de Top 14. Que se passerait-il en cas de nouveau revers contre Castres ? Montpellier va devoir absolument relever la tête pour s’éviter une crise profonde. Le MHR aura l’avantage de disputer trois de ses quatre prochains matchs à domicile (contre Castres donc mais aussi Agen et Brive pour un déplacement à Toulon). Il faudra alors faire le plein de points et de confiance. Et vite.

Jean-François Paturaud