RMC Sport

Top 14: Montpellier va être sanctionné pour avoir dépassé le salary cap

Mohed Altrad

Mohed Altrad - AFP

L’information était révélée jeudi par L’Equipe. Montpellier a été épinglé par la DNACG pour un dépassement du salary cap lors de la saison 2016\/17. Le club héraultais ne risque toutefois qu’une amende importante en guise de sanction.

Les faits remontent à la saison 2016/17, soit avant les arrivées des Picamoles, Cruden ou encore Goosen, et ont été révélés jeudi par L’Equipe. Le MHR a dépassé cette saison-là le salary cap imposé aux clubs du Top 14, une information confirmée par RMC Sport. Un dépassement de l’encadrement de la masse salariale estimé entre 350 et 400 000 €. Selon nos informations, la DNCAG (Direction nationale d’aide et de contrôle de gestion), instance souveraine, se prononcera dans les prochaines semaines sur le cas du MHR, a priori en avril. Montpellier pourra faire appel devant la commission d’appel de la FFR en cas de sanction.

>> MHR: Nagusa blessé à la cheville

Durcissement des sanctions à partir de 2017/18

Selon nos informations, le MHR est bien, sans surprise, le plus mauvais élève pour la saison 2016/17 mais les risques pour le club d’Altrad sont toutefois limités. Le club héraultais ne pourra être sanctionné que financièrement, sur la base d’une grosse amende. "Mais c’est la réputation de Mohed Altrad qui pourrait aussi être touchée", nous a-t-on indiqué. L’exercice 2017/18 sera lui étudié en fin d’année. La méthodologie d’étude a changé, les sanctions également pour les prochaines saisons.

>> VIDEO. Top 14: des joueurs de Montpellier se battent à l'échauffement

En plus d'amendes, les clubs pourront aussi être sanctionnés plus lourdement avec des interdictions de recrutement sur trois ans. Des risques qui ne concernent donc pas le MHR dans cette affaire, les faits remontants avant le durcissement des contrôles et des sanctions. Mais un nouveau dépassement du salary cap pour la saison en cours pourrait cette fois coûter cher au club héraultais. Dans tous les sens du terme.

VIDEO. XV de France: La virée écossaise "est derrière moi" assure Picamoles

Jean-François Paturaud