RMC Sport

Boxe: les règles étranges du combat pour le retour de Tyson, vrai affrontement ou mascarade?

Mike Tyson affrontera Roy Jones Jr ce samedi, lors d’un combat d’exhibition en Californie. Le grand retour dans un ring de l’ancien champion du monde des poids lourds sera soumis à plusieurs règles spécifiques malgré le caractère non-officiel de son combat.

Retraité depuis 2005, Mike Tyson n’a plus combattu lors d’une exhibition depuis 2006. Quatorze années d’attente qui vont prendre fin ce samedi avec le retour de "Iron Mike" dans un ring face à Roy Jones Jr. A 54 ans, le retour de l’ancien champion du monde des poids lourds est attendu avec impatience par les fans du noble art mais n’aura pourtant aucune incidence sur le plan sportif. Un duel non-officiel qui ne sera pas comptabilisés dans les bilans des deux combattants mais sera bien encadré par plusieurs règles bien précises.

Affûté comme du temps de ses premiers exploits dans le ring, "Kid Dynamite" compte bien tout donner lors de ce combat. "Je viens pour me battre et j’espère que lui aussi", a ainsi lancé Mike Tyson avant de voir Roy Jones Jr lui répondre sur le même ton. "Qui va dans le ring avec le légendaire Tyson en se disant que ça va être une exhibition?", a répondu celui qui a été champion du monde dans quatre catégories. 

Pas de casques, des rounds "de femme"

Les règles fixées par la commission athlétique de Californie pourrait bien forcer les deux combattants à calmer leurs ardeurs. Si Tyson et Roy Jones ne porteront pas de casque, les deux vétérans utiliseront des gants plus gros (340g contre 283g habituellement) et les impacts de chaque coup seront ainsi réduits.

De la même manière, au lieu des douze rounds de trois minutes instaurés pour les championnats du monde, ce combat se déroulera lors de huit reprises de deux minutes. Une durée qui correspond habituellement aux rounds chez les féminines et que les deux légendes de la boxe n’ont pas vraiment appréciée.

Un doute concernant les KO

L’arbitre qui dirigera cet affrontement depuis le centre du ring a également reçu pour consigne d’arrêter le combat en cas de coupure de l’un des deux boxeurs. Mais rien ne dit que cette demande sera appliquée à la lettre une fois le combat commencé. La California State Athletic Commission (CSAC) a aussi interdit tout KO mais a immédiatement vu Triller, organisateur et diffuseur de cette exhibition, démentir cette affirmation via l’un de ses con-fondateurs Ray Kavanaugh. 

"Quiconque dit que ce n’est pas un vrai combat ou qu’il n’y aura pas de KO ou de gagnant se rend maintenant compte, a lancé l’homme d’affaires auprès de plusieurs médias américains. C’est vrai. Je pense que les gens n’arrivaient pas à croire qu’ils allaient assister à un vrai combat de Tyson."

La WBC met une ceinture en jeu

Selon les règles édictées par la CSAC, aucun juge ne tiendra à jour le score du combat. A moins d’un arrêt de l’arbitre ou d’un abandon, il ne devrait pas y avoir de vainqueur. Sauf que la WBC a décidé de devenir partenaire du retour de Mike Tyson dans un ring. 

Associée à la VADA (Voluntary Anti-Doping Association), la Fédération a mis en place des contrôles anti-dopage avant ce combat. Le tout en précisant que le cannabis (dont Mike Tyson est un consommateur quotidien) ne faisait pas partie des substances interdites. 

La WBC a aussi mis en jeu une ceinture honorifique, la "Front Line Battle Belt", et a choisi de nommer trois juges (des anciens boxeurs champions du monde) pour départager les deux combattants si le duel va au bout des huit rounds. En clair, même si le retour de Mike Tyson face à Roy Jones Jr reste une exhibition à but caritatif, aucun des deux boxeurs n’a l’intention de lever le pied et la lutte s’annonce intense.

JGL avec AH