RMC Sport

Rezaï : « Je vais être la cible des autres joueuses »

-

- - -

Victorieuse à Madrid du premier grand tournoi de sa carrière, Aravane Rezaï savoure son succès et a déjà l’esprit tourné vers Roland-Garros.

Aravane Rezaï, gagner à Madrid en finale contre Venus Williams, c’est probablement le meilleur moment de votre carrière, non ?
Je suis vraiment très contente. C’est le meilleur titre de ma carrière. Il y a beaucoup d’émotions. C’est l’un des plus grands tournois du circuit. Je suis vraiment heureuse d’avoir gagné dans de bonnes conditions et contre de grandes joueuses.

Comme d’habitude, vous n’avez jamais rien lâché.
La clé du match, c’était de se battre. Dès le début du match, je voulais être agressive. Ça a vraiment déstabilisé Venus dans le premier set. Puis elle m’a breaké dans le deuxième. J’ai connu un trou. Mais je savais qu’il fallait que je tienne. Le jeu à 5-4 était vraiment important. Une fois de plus, j’ai tenu. J’ai réussi à la débreaker et derrière, j’ai pu gagner le match.

A quoi avez-vous pensé au moment de la balle de match ?
On revoit des images, ça tourne, ça tourne. C’est là qu’il faut être très forte. C’est un moment tellement incroyable… c’est quasiment inexplicable. J’ai pensé à tous les moments difficiles que j’ai pu endurer. Tout mon passé est revenu à la surface. Il fallait que je reste concentrée et j’ai réussi.

Votre entraîneur, Patrick Mouratoglou, est déjà focalisé sur Roland-Garros. Vous aussi ?
Oui, dès demain, il faudra retrouver ses esprits. Ce sera nouveau pour moi d’arriver à Roland-Garros dans ces conditions-là et avec un titre. Je vais être la cible des autres joueuses. Il va falloir que je me batte dès le début et que je prenne les matches les uns après les autres.

E.S. à Madrid