RMC Sport

Athlétisme : Gebreselassie tire sa révérence

-

- - AFP

La légende du fond, Haile Gebreselassie, a annoncé dimanche sa décision de raccrocher. L’Ethiopien de 42 ans clôt une carrière riche de deux titres olympiques et de quatre sacres mondiaux sur 10 000m, de brillants succès sur marathon et vingt-sept records du monde, dont deux tiennent toujours.

Haile Gebreselassie a finalement réservé ses dernières foulées à l’asphalte de Manchester. « Je suis très heureux de finir ici. Je savais que cela allait être ma dernière compétition », a ainsi confié à la BBC la légende du fond de 42 ans dimanche, au terme du Grand Manchester Run. Un 10km, achevé à la seizième place et qu’il avait remporté à cinq reprises (2005, 2009, 2010, 2011 et 2012).

Cinq succès parmi tant d’autres et non des moindres. En 1992, lors des championnats du monde juniors à Séoul, Gebreselassie amorce un palmarès époustouflant d’un doublé 5 000-10 000m. Aux JO d’Athènes en 1996, puis de Sydney en 2000, il remporte le 10 000m. Une distance sur laquelle il fut sacré champion du monde quatre fois entre 1993 et 1999.

L’homme aux 27 records du monde

Mais Gebreselassie, tombeur de 27 records du monde, a pratiqué quasiment plusieurs sports au cours de ses 23 années à bondir de par le monde, tant il a fait parler sa polyvalence. Son appétit et son talent lui ont effectivement permis de briller également sur marathon. A Berlin, il a tout simplement établi un nouveau record du monde en 2007 puis en 2008, pour devenir le premier à effacer la barre des deux heures et quatre minutes (2h03’59).

Gebreselassie, qui avait annoncé une première fois sa retraite en 2010, avant de revenir sur sa décision quelques mois plus tard, aura toujours ses pointes non loin de sa serviette d’homme d’affaires. « Courir, c'est ma vie, je n'arrête pas la course, j'arrête la compétition », précisait-il ce dimanche. Ses records du monde du 20 000m (56'26''00) et de l'heure (21,185 km) gambadent, en tout cas, toujours dans la nature.

JBi