RMC Sport

Barber fourmille de projets

La championne reprend sa saison mais pense déjà à sa réconversion avec de nombreux projets.

La championne reprend sa saison mais pense déjà à sa réconversion avec de nombreux projets. - -

De retour à la compétition, l'heptathlète multiplie aussi les projets en dehors des pistes : fondation, coaching et pourquoi pas du bobsleigh à Vancouver en 2010 ?

« Le principal pour moi, c’est de continuer l’athlétisme mais pas l’heptatlon. Il faut, avec l’âge, savoir être raisonnable. Je vais continuer à m’aligner sur la longueur et les haies, ce qui va me laisser le temps de mettre en place, parallèlement, d’autres projets que je souhaite développer. Je vais notamment monter une fondation aux Etats-Unis pour aider des athlètes qui ont envie de concilier leurs études avec le sport de haut niveau, afin qu’ils s’épanouissent et voient autre chose. J’aurais aimé faire ça en France, mais c’est très difficile. »

« J’ai aussi reçu une proposition qui m’a fait chaud au cœur : il s’agit de coacher à UCLA. Je n’y avais jamais pensé avant, mais j’ai dit oui tout de suite. J’ai vraiment envie de transmettre mon expérience. Je me sens honorée et utile de faire quelque chose comme ça ».

L’agenda ces prochains mois d’Eunice Barber s’annonce donc plutôt chargé. On parlerait même d’un projet… de bosleigh dans le cadre des Jeux de Vancouver en 2010. Réponse de l’intéressée. « C’est vrai, on m’a approché cet été. Comme j’étais à fond dans la préparation olympique, je n’ai pas donné suite. Aujourd’hui, j’y réfléchis toujours, mais rien n’est fait. »

La rédaction - François-Xavier de Châteaufort