RMC Sport

Boost Energy League : quand le tout Paris s’affronte en courant

-

- - -

Dimanche a lieu à l’INSEP la Grande Finale de la Boost Energy League, compétition de running urbain et communautaire lancée il y a deux ans par Adidas. Pour l’ultime affrontement, les onze équipes finalistes se départageront lors d’un Runners Ball totalement inédit sur la piste du Vélodrome et via un Grand Relais. Gros plan sur ce concept original qui ne cesse de faire des émules.

Il y a un an, l’équipe BoostBastille était sacrée championne de la première saison de l’Adidas Boost Battle Run. Dimanche, la finale à l’INSEP accouchera d’un nouveau lauréat après une compétition de duels de runners ball ainsi qu’un grand relais par équipes (20 filles/20 garçons). Au total, plus de 1100 personnes sont attendues pour supporter les équipes, avec pour guest, le handballeur Xavier Barachet, parrain de la team Boost Champs Elysées.

Les Champs-Elysées, le petit dernier

Pour cette deuxième saison, quelques modifications ont été apportées à la compétition. D’abord, la Boost Battle Run s’appelle maintenant la Boost Energy League et a intégré un onzième quartier, avec le BoostChampsElysees. Tout au long de la saison, ces onze équipes se sont affrontées sous forme de journées de championnats en match de un contre un, et lors de confrontations directes entre les onze quartiers appelées Multiruns.

Paris au rythme de la course à pied

Pour rappel, la Boost Energy League est une compétition de running urbain, originale et rassembleuse lancée en 2014. Elle réunit dix communautés de runners urbains de Paris, qui s’affrontent sur le terrain et les réseaux sociaux durant neuf mois, en portant haut et fort les couleurs de leur quartier (#BoostBastille, #BoostSentier, #BoostChampsElysees…). De Pigalle à Jaurès en passant par Odéon et Batignolles, chaque groupe, emmené par son team leader, investit les rues de Paris au cours de runs hebdomadaires. Preuve de son succès, la Boost Energy league compte aujourd’hui 22 000 runners !

Pour un petit aperçu de la finale de dimanche, voici celle de l’année dernière.

B.Duguine