RMC Sport

Lemaitre repousse les limites

Christophe Lemaitre

Christophe Lemaitre - -

Un an après avoir cassé la barre des 10 secondes sur 100m, lors des précédents championnats de France, Christophe Lemaitre a établi ce vendredi à Albi un nouveau record national sur la distance en 9"92. A moins d’un mois des Mondiaux de Daegu, l’Aixois frappe fort.

Toujours plus vite. Toujours plus fort. Christophe Lemaitre tombe les records à la vitesse grand V. Une habitude pour le précoce triple champion d’Europe, à peine âgé de 21 ans. Après 9"98 à Valence en juin 2010, 9"96 et 9"95 il y a quelques semaines à Montreuil et à Stockholm, l’Aixois a encore accéléré. Résultat : 9"92 (nouveau record de France). Christophe Lemaitre est un TGV. Mais son entraîneur, Pierre Carraz ne s’enflamme pas : « Il faut relativiser car ce n’est pas exceptionnel. C’est un peu la routine car c’est dans la logique de la progression de Christophe ». Le DTN, lui, est plus expressif : « C’était une superbe course. Christophe a été poussé par les autres. 9’’92, ça promet de belles choses. D’autant qu’il a encore une belle marge de progression », assure le DTN, Ghani Yalouz.

Quelques minutes après sa course, le Français, drapeau de la Savoie sur les épaules, n’en revenait toujours pas. Comme sonné par la portée de son nouvel exploit : « C'est un super chrono, glisse l’Aixois. Je savais que j’avais ce chrono dans les jambes. Aujourd’hui, les conditions étaient idéales (2 mètres de vent favorable par seconde, soit la limite autorisée, ndlr) ».

Acclamé comme un rock star par le public tarnais, l’Aixois pouvait même faire encore mieux hier soir sur la piste albigeoise. La faute à un départ encore moyen. A 50 mètres, l’athlète tricolore était encore devancé par le jeune Jimmy Vicaut (19 ans) qui a, pour l’occasion, égalé son meilleur temps personnel avec 10"07. C’était avant que le sprinteur des montagnes ne réalise un finish de folie. « Christophe n’est pas très bien parti, ajoute Pierre Carraz. Mais Christophe a ensuite mis le turbo. Peut-être qu’il était un peu émoussé après les nombreux meetings ».

A quelques semaines des Mondiaux de Daegu, ce coup d’éclat est forcément une bonne nouvelle pour Christophe Lemaitre. Sauf qu’avec un temps de 9"92, l’éclair blanc ne se serait classé qu’à la 4e place des derniers Mondiaux de Berlin (2010). Loin derrière l’homme le plus rapide du monde, Usain Bolt (9"58), l’Américain Tyson Gay (9"71) ou encore Asafa Powell (9"84). Mais Lemaitre menace maintenant les cadors.