RMC Sport

Aix-les-Bains va fêter Lemaitre

-

- - -

Nouvelle star du sprint français après ses trois médailles d’or obtenues lors de ces Championnats d’Europe de Barcelone, Christophe Lemaitre est devenu un symbole pour la ville d’Aix-les-Bains dont il est originaire.

Si l’accueil devrait être sobre ce mardi soir ou ce mercredi matin, la ville d’Aix-Les-Bains (Savoie) a bien l’intention de fêter comme il se doit le retour de son triple champion d’Europe (100m, 200m et 4x100m), Christophe Lemaitre. Ainsi, d’ici la fin de la semaine, la cité savoyarde sera décorée aux couleurs du club avec des photos de l’enfant prodige, originaire de Culoz, une commune proche. « Il est ambassadeur de notre ville depuis trois ans, explique Michel Frugier, l’adjoint au maire chargé des Sports. Au début juillet, il a signé pour deux ans supplémentaires. Ce n’est pas une somme énorme, 4600 euros annuels, mais cela montre qu’il est attaché à la ville. » « Il sera dans ce club auquel il est très attaché jusqu’aux JO de Londres », dit encore l’élu qui annonce une grande fête au théâtre de la ville fin août pour fêter, avec le public, les exploits de Christophe Lemaitre. Juste avant, le sprinteur français aura fait un détour par le Japon où son sponsor équipement (ASICS) devrait le propulser comme tête d’affiche.

Après Aix-les-Bains, direction l’Elysée !

Dans la continuité de sa gloire naissante, le Savoyard va prochainement rencontrer le chef de l’Etat. En effet ce mardi, le président de la République, Nicolas Sarkozy, va le recevoir au Palais de l’Elysée avec l’ensemble des médaillés tricolores et leurs entraîneurs « dans le cadre d’un déjeuner », selon un communiqué de son service de presse. Et ce afin de célébrer le « brillant succès de la France aux championnats d’Europe d’athlétisme à Barcelone. » Le directeur technique national, Ghani Yalouz et le président de la fédération française d’athlétisme Bernard Amsalem ont également été conviés à cette rencontre. Mais pas de doute, la nouvelle star de l’athlétisme français, c’est désormais Christophe Lemaitre.

E.J.