RMC Sport

Arron : « J’y ai vraiment cru »

-

- - -

Médaillée d’argent avec les filles du 4x100m, Christine Arron est revenue sur son dernier relais avant d’envisager son futur.

Avez-vous cru à la première place ?
Je savais que ça allait être difficile puisque depuis hier j’ai des courbatures. J’en avais moins aujourd’hui. Un moment j’y ai vraiment cru. Mais sur la fin, c’était trop dur, donc j’assure la deuxième place. C'était un peu juste pour la victoire.

Après votre blessure, cette médaille d’argent a-t-elle une saveur spéciale pour vous ?
C’est une 3ème médaille au championnat d’Europe. Douze ans après... Donc je suis contente car la France est sur une belle dynamique, une bonne énergie et ça n’a pas toujours été le cas. Il faut en profiter.

Quel est votre sentiment sur ce relais, vous qui étiez sceptique sur son niveau avant ces championnats ?
Non, j’étais sceptique sur le niveau des filles individuellement. J’ai toujours dit que j’étais réaliste par rapport au niveau mondial. Même au niveau européen. Mais j’ai changé de discours il y a quelques jours. J’ai dit qu’elles avaient un très bon niveau individuellement et qu’on avait toutes nos chances. Il fallait faire de bons passages. Mais il n’y avait aucune raison de ne pas être sur le podium. Je prends toujours du plaisir à faire du relais.

Cette médaille rend t-elle l’avenir un peu plus clair pour vous ?
J'ai commencé ma saison il n'y a pas très longtemps, donc j'ai prévu de courir le mois d’aout et peut-être septembre. Je suis motivée, car certes j’ai fait la finale sur 100 mètres, mais ça ne reflétait pas vraiment mon niveau. J'espère bien récupérer et repartir sur de bonnes choses pour la fin de la saison.

Marie José Pérec aurait aimé faire partie de cette équipe de France. Vous en avez connu de nombreuses. Est-ce l’une des plus belles dans laquelle vous avez évolué ?
C'est une équipe de France assez mixte. Je fais partie des plus âgées. Je suis même la plus âgée. Il y a des très jeunes comme Christophe (Lemaître) et une génération proche de la trentaine. Ça fait vraiment plaisir d’avoir autant de médailles. J'espère que ça va se poursuivre jusqu'à Londres 2012