RMC Sport

Borlée pousse un coup de gueule

-

- - -

Lassé de voir dans quelles conditions les athlètes belges étaient logés lors des championnats du monde de Moscou, Jonathan Borlée a poussé un coup de gueule. Comme une partie de la délégation belge, il a décidé de changer d’hôtel et de se rapprocher, surtout après avoir eu à déplorer un transfert de plus 1h30 pour se rendre au stade. « Je vous avoue que c’est deux mondes d’écart entre le premier hôtel et notre nouvel hôtel, glisse le sprinteur, qualifié pour les demi-finales du 400m. Pour faire des grandes performances, il faut que tout soit bien en place. Les plus petites choses ont de l’importance. C’est le genre de détail qui fait qu’on perd de 1 centième une place pour la finale. Ce n’est pas respectueux pour les athlètes. Apparemment, ce sont les fédérations qui ont le moins d’argent qui sont là-bas, mais les athlètes n’y peuvent bien. Pour ce genre de choses, je pense que tous les athlètes devraient être sur un pied d’égalité. »

P.T.