RMC Sport

Entre satisfaction et questions

Lesueur est une des rares satisfactions françaises de ces Mondiaux en salle de Valence avec une 4e place à la longueur.

Lesueur est une des rares satisfactions françaises de ces Mondiaux en salle de Valence avec une 4e place à la longueur. - -

L’équipe de France d’athlétisme rentre bredouille de Valence. Eloyse Lesueur et Jérôme Clavier sont satisfaits de leur quatrième place. Franck Chevallier, DTN, dresse le bilan de cette campagne dont l’objectif reste Pékin.

Jérôme Clavier (4e de la perche) : « Je suis satisfait je n’ai rien à regretter. 5m75 c’est ma deuxième perf absolue. Devant ils sont plus forts. J’ai eu du mal à me mettre dedans et c’est venu petit à petit. J’ai pris plaisir à me bagarrer avec des gars comme Walker. Jouer la médaille avec Walker, il y a six mois je ne l’aurais pas cru. Maintenant il faut préparer l’été et passer régulièrement 5m80 pour espérer plus. »

Eloyse Lesueur (4e de la longueur) : « C’est ma première finale en grand championnat, il y avait beaucoup de pression. Je ne suis pas mécontente de la place mais je reste sur ma faim. C’est une expérience en plus. 4e c’est une très belle place. On dit que c’est la place du con mais en grand championnat c’est une très belle place. J’espère que la prochaine fois je serai sur le podium. »

Franck Chevallier (DTN) : « Vous vous concentrez sur le nombre de médailles mais on ne peut pas fixer un objectif pour Pékin et obliger les athlètes à faire la salle. On fera le bilan après Pékin. C’était une équipe expérimentale. On savait que ce serait compliqué. On voulait quatre places de finaliste et une ou deux médailles, ce n’est pas passé loin. Ce n’est pas une spécialité française, les Britanniques sont aussi bons en salle. Il y a de vrais problèmes qui se posent, des problèmes culturels, des problèmes de stratégie de préparation. Mais cette année l’objectif c’est Pékin. »

La rédaction - François -Xavier de Châteaufort