RMC Sport

Longuèvre : «Bolt, ce n’est qu’un début»

Renaud Longuèvre, l’entraîneur de Ladji Doucouré, est ébloui par la performance du Jamaïcain sur 100m.

Quel est votre sentiment après le record du monde d’Usain Bolt ?
C’est extraordinaire ! J’ai le sentiment que ce n’est qu’un début. Il est pleine progression, mais il n’en est pas encore arrivé à maturité. Depuis le début de saison, je le trouve meilleur physiquement. J’ai pu le remarquer à Lausanne ou lors du meeting de Paris. Ça ne fait que confirmer qu’il est un compétiteur hors-norme, comme Tyson Gay qui fait le troisième chrono de tous les temps (9’’71).

On peut attendre encore plus de lui ?
Il a couru le 200m en 19’’93 en juniors. Avec du travail, on peut penser qu’il peut faire moins de 19 secondes au 200. Il n’a que 22 ans (23 vendredi, ndlr). Au vu de ces deux dernières saisons, on peut penser qu’il est encore en phase qu’acquisition sur le plan physique, notamment au niveau de sa puissance musculaire. Il progresse.

Qu’est-ce qui vous plu dans cette course ?
C’est qu’il n’y en a pas eu justement puisqu’il était en tête aux 10 mètres. Il a été encore plus monstrueux sur la phase d’accélération qui était jusque là sa phase la moins forte. Il a été parfait. S’il avait eu Tyson Gay aux trousses l’an passé en finale des JO, il aurait peut-être décroché un chrono entre 9’’60 et 9’’65 (il avait réalisé 9’’69, son 1er record du monde, ndlr). Dimanche, il sentait que Gay serait aux alentours de 9’’70. Ils se connaissent très bien. Bolt a fait ce qu’il fallait. Il n’a pas levé les bras. Il a couru sérieusement jusqu’au bout. Il est plus fort que l’an passé.

La rédaction- François-Xavier de Châteaufort à Berlin