RMC Sport

Mekhissi « La France qui gagne »

-

- - -

Sacré champion d’Europe sur 3000 mètres steeple, juste devant son compatriote et ami Bob Tahri, Mahiedine Mekhissi était presque gêné après la course d’avoir devancé celui qu’il considère comme son frère.

Qu’avez-vous ressenti pendant votre tour d’honneur avec Tahri ?
Ça ma fait chaud au cœur. Ce n’est pas moi qui gagne mais la France. Je suis fier de partager le podium avec Bob Tahri. Faire un et deux, c'est une grande satisfaction pour moi.

Après la médaille d’argent à Pékin, que représente cette médaille d’or pour vous ?
C’est la récompense de plein de choses. Je m'investis à fond dans ce que je fais pour gagner. Aujourd'hui, ça s'est joué à rien. Il suffit juste qu'il soit un peu plus en forme que moi pour qu'il me batte. Aux Frances, il m’a battu. Et aujourd’hui, je le bats. Et peut-être que demain, il me battra. On a le même niveau et il ne peut y avoir qu’un gagnant.

Au coude à coude avec Bob Tahri à deux cent mètres de l’arrivée, qu’est ce qui fait la différence ?
Ça s’est joué à rien. Aujourd'hui j'étais un peu plus frais que lui pour chercher la victoire. J’ai un grand respect pour lui. Je suis limite déçu. C’est comme si je battais mon grand frère. Je me retenais presque quand j’ai commencé à le dépasser. Il fallait un gagnant.