RMC Sport

Sdiri : « Presque tranquille »

S’il ira aux Mondiaux de Berlin avec des ambitions, le sauteur en longueur français Salim Sdiri avoue que son accident à Rome il y a deux ans lui permet d’aborder les échéances de manière plus décontractée.

« Par rapport à ce qui m’est arrivé (il avait reçu dans le dos le javelot de Tero Pitkämäki lors du meeting Golden League de Rome le 13 juillet 2007, ndlr), je vois les choses différemment. J’ai une certaine rage qui fait que je peux aborder un concours, pas d’une façon tranquille, mais presque. Je me sens sûr de moi. Même si à l’intérieur de moi, ce sera la bagarre, je vais y aller cool et dans un état d’esprit serein. J’attends que ça parce que j’ai faim et j’ai envie de rentrer dedans. »

La rédaction