RMC Sport

Tamgho et Vicaut au rendez-vous

Teddy Tamgho

Teddy Tamgho - -

Teddy Tamgho a obtenu son ticket pour la finale du triple saut des Mondiaux de Moscou en signant le meilleur saut des qualifications (17,41m). Il sera accompagné de Yoann Rapinier et Saku Bafuanga Baya. Sur 200m, Jimmy Vicaut est en demies.

Pour son retour après deux ans de blessures et de suspension, Teddy Tamgho s’est qualifié pour la finale du triple saut des Mondiaux d’athlétisme de Moscou, ce vendredi, avec un bond à 17,41m à son deuxième essai. Le Français, recordman du monde en salle, a signé la meilleure performance des qualifications après avoir mordu sa première tentative. Il sera accompagné par son compatriote Yoann Rapinier, qui s'est offert le deuxième ticket de la matinée avec un saut à 17,39m. De quoi nourrir de gros espoirs pour la finale prévue dimanche. Saku Bafuanga Baya a eu plus de mal pour se qualifier en prenant la douzième et dernière place qualificative (16,63m). Les Bleus réalisent un carton plein !

« Je suis très content d’avoir réussi cette performance en qualification, a confié le Français. Je ne voulais pas mordre le premier essai, mais tant pis. De toute façon, j’ai réalisé ma performance pour aller en finale. J’ai pris mon ticket. C’était le plus important pour moi. Il y a de la confiance, mais surtout de la vigilance car tout peut arriver en qualification. Il faut rester très concentré et garder les pieds sur terre. En finale, certains vont montrer leur vrai visage. Beaucoup se cachent. Il faudra aussi être à la hauteur. »

Vicaut en demi-finales du 200m

Sur 200m, Jimmy Vicaut s’est qualifié lui aussi pour les demi-finales. Seul Français en lice sur la distance après la blessure de Christophe Lemaitre, le sprinteur de 21 ans a pris la troisième place de sa série avec un chrono de 20’’50. Cinq jours après son élimination en demi-finales du 100m, Jimmy Vicaut a retrouvé le sourire. « Je suis content. Je suis en demi-finale et c’était le but, a confié le sprinteur après sa qualification. Maintenant, tout peut arriver. Si je passe, c’est exceptionnel. J’ai kiffé et puis voilà. J’en ai encore sous le pied. Pour passer les demi-finales, il faudra battre mon record personnel et passer en 20’’20 ou 20’’10. Mais c’est une nouvelle discipline. J’apprends. J’ai morflé deux jours et puis je me suis remis en piste. Surtout que j’ai envie de me faire plaisir. »

Usain Bolt, lui, a fait le show. Le sprinteur jamaïcain a survolé sa série, tout en décontraction. En 20’’66, « la Foudre »a pris le temps de regarder le public et, en fin de course, de rigoler avec le Britannique Delanno Williams ! Bolt devrait durcir le ton ce soir, en demi-finales.

La rédaction